International
URL courte
Par
7285
S'abonner

Après la signature de l’accord de cessez-le-feu entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh et le déploiement de la force de paix russe, près de 200 réfugiés ont pu regagner leurs foyers.

Environ 250 réfugiés ont pu rentrer chez eux à Stepanakert, la capitale du Haut-Karabakh, après le déploiement de la force de paix russe dans cette République autoproclamée, a annoncé le ministère russe de la Défense.

«Le 14 novembre 2020, quelque 250 habitants de Stepanakert sont rentrés chez eux. Les neuf premiers cars de réfugiés sont arrivés à Stepanakert après le déploiement du contingent russe de maintien de la paix et l'organisation de postes d'observation», a-t-il précisé.

Le ministère a fait remarquer que les militaires russes avaient garanti la sécurité de la circulation des véhicules à la ligne de contact.

La mission de paix

Plus tôt dans la journée, le commandant du contingent russe de maintien de la paix, Roustam Mouradov, avait déclaré que l’accord de paix entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan mis en place sous l’égide de Moscou dans le Haut-Karabakh était «respecté dans son intégralité».

Le porte-parole du ministère de la Défense, Igor Konachenkov, a indiqué de son côté qu’à partir du 14 novembre des unités de la police militaire russe commenceraient à patrouiller les secteurs de responsabilité nord et sud.

La mission russe mobilise au total quelque 2.000 soldats de la paix, 90 blindés et 380 véhicules, ainsi que huit hélicoptères.

Lire aussi:

Malgré les avertissements, un tiers des Français prévoient de «partir» pour Noël
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
contingent de paix, réfugiés, Haut-Karabakh
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook