International
URL courte
Par
1513130
S'abonner

Le ministère russe de la Défense a publié une vidéo montrant le destroyer américain USS John McCain en train de violer la frontière russe dans le territoire du Primorié.

Une vidéo de l’incident impliquant le destroyer américain USS John McCain, qui a pénétré dans les eaux territoriales de la Russie sur deux kilomètres dans le sud du territoire du Primorié, a été mise en ligne par le ministère russe de la Défense.

​Le ministère avait précédemment annoncé que le destroyer, qui se trouvait depuis plusieurs jours en mer du Japon, avait violé les eaux territoriales de la Fédération de Russie dans le golfe de Pierre-le-Grand, non loin de Vladivostok.

Selon la Défense russe, le navire de lutte anti-sous-marine Amiral Vinogradov de la Flotte du Pacifique a envoyé un avertissement au navire américain, en menaçant d’«utiliser une manœuvre d'éperonnage pour chasser le contrevenant de ses eaux territoriales», après quoi l’intrus est retourné dans les eaux neutres.

Mission d'«assurer la liberté de navigation»?

Suite à l’incident, le commandement de la Septième flotte des États-Unis a affirmé que son destroyer réalisait une opération visant à «assurer la liberté de navigation».

D’après les militaires américains, les eaux où se trouvait leur navire «ne sont pas une mer territoriale russe, et les États-Unis rejettent la déclaration de Moscou selon laquelle le golfe de Pierre-Le-Grand est une baie historique en vertu de la loi internationale».

Lire aussi:

Le Hamas dit avoir lancé des dizaines de roquettes vers Israël, des sirènes retentissent à Tel Aviv - images
Deux ex-espions du KGB et de la DGSE racontent: «Les Gafam sont le service de renseignement le plus puissant au monde»
Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Tags:
ministère russe de la Défense, eaux territoriales, frontière, Vladivostok, mer Jaune, destroyer Admiral Vinogradov, USS John S.McCain (DDG 56)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook