International
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)
8049
S'abonner

La récente suspension d’accès au compte du vaccin russe contre le Covid-19 Spoutnik V pourrait être due à un piratage organisé depuis les États-Unis, selon l’annonce publiée sur la page en question.

Une cyberattaque en provenance de Virginie, aux États-Unis, pourrait être à l’origine de la suspension, ce jeudi 14 janvier, de l’accès au compte du vaccin Spoutnik V par Twitter, est-il annoncé sur ce même support.

«Twitter a rétabli l'accès au compte et a expliqué qu'il en restreignait l'accès en raison d'un possible piratage depuis la Virginie, aux États-Unis», indique le message.

​Plus tôt, le Fonds russe d’investissements directs avait annoncé que l’accès au compte du vaccin russe anti-Covid avait été restreint «pour des raisons inconnues», appelant tous les abonnés à contacter Twitter pour demander à l'entreprise d’en débloquer complètement l'accès. En définitive, la restriction a été levée.

Les représentants du RFPI avaient fait valoir que via Twitter, ils avaient partagé ouvertement toutes les informations sur le vaccin et son fonctionnement, de même que proposé à AstraZeneca d'utiliser l'un des composants du vaccin Spoutnik V, convenant de mener des essais cliniques conjoints.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
États-Unis, piratage, vaccin, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook