International
URL courte
Par
3924311
S'abonner

Le ministère russe des Affaires étrangères a demandé à ses collègues américains de cesser de s'ingérer dans les affaires intérieures de la Russie et a rappelé que les rassemblements qui se déroulent ce dimanche 31 janvier en Russie ne sont pas «planifiés», mais illégaux.

En commentant les déclarations du secrétaire d'État américain Antony Blinken et de l'ambassade américaine à Moscou concernant les manifestations non-autorisées en Russie, le ministère russe des Affaires étrangères les a appelés à ne pas se mêler des affaires intérieurs du pays, en soulignant que leur rhétorique était celle des deux poids, deux mesures.

«Les "rassemblements" que vous appelez de manière si inappropriée pour des professionnels de la diplomatie «planifiés», sont en fait illégaux. Ce qui se fait aux États-Unis dans de tels cas, tout le monde le sait, c'est de tirer. Le deux poids deux mesures et l'hypocrisie pour credo?», a écrit le ministère russe sur Facebook en réponse à la publication de l'ambassade américaine.

Le ministère russe des Affaires étrangères a demandé aux États-Unis de cesser de se mêler des affaires intérieures des États souverains et a rappelé leur responsabilité dans la diffusion de fausses informations sur les actions non-autorisées.

«L'ingérence impolie des États-Unis dans les affaires intérieures de la Russie est un fait prouvé aussi bien que la "promotion" de fakes et d’appels à des actions non-autorisées sur des plateformes internet contrôlées par Washington. Le soutien à la violation de la loi par le secrétaire d'État américain Antony Blinken est une nouvelle confirmation du rôle  de Washington en coulisse. Il ne fait aucun doute que les actions visant à encourager les manifestations font partie de la stratégie de dissuasion de la Russie», a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

Les États-Unis «condamnent» les actions des autorités russes

Plus tôt, le ministère russe avait écrit sur Twitter que les autorités russes avaient arrêté quelques manifestants avant de nouveaux rassemblements et bloqué le centre de Moscou. À ce sujet les diplomates américains ont demandé à la Russie de respecter les obligations internationales en matière de droits de l'Homme.

De son côté, Antony Blinken a écrit que les États-Unis «condamn[aient] le recours constant par les autorités russes à des tactiques sévères contre des manifestants pacifiques et des journalistes pour la deuxième semaine consécutive».

Des manifestations non-autorisées

Après la vague de rassemblements, non-autorisés en raison de la crise sanitaire, en soutien à l’opposant russe Alexeï Navalny dans les villes russes le 23 janvier, d’autres se sont déroulés de nouveau ce dimanche 31 janvier. Le blogueur a été arrêté en Russie le 17 janvier pour avoir violé les conditions d’un contrôle judiciaire dans le cadre de l’affaire Yves Rocher pour laquelle il a été reconnu coupable d’escroquerie en 2014. Ses sympathisants appellent à sa libération.

Lire aussi:

Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
L'Agence européenne des médicaments commence son examen du vaccin Spoutnik V en vue de l'autoriser dans l'UE
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
manifestation, Alexeï Navalny, Russie, diplomatie, politique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook