Russie
URL courte
Par
Retour d'Alexeï Navalny en Russie (24)
9653
S'abonner

L’ambassade américaine en Russie a reçu une protestation de Moscou, à propos de la diffusion de fake news sur les réseaux sociaux. Le traitement des récentes manifestations est en cause. Les autorités russes dénoncent également la censure de contenus sur certaines plateformes américaines.

La Russie s’inquiète de la publication de fake news sur les réseaux sociaux, à propos des récentes manifestations sur son sol, rapporte un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères. L’ambassade américaine en Russie est soupçonnée de favoriser cette désinformation.

«Nous notons la diffusion à grande échelle de fake news sur la Russie par les plateformes numériques américaines, reproduisant systématiquement un contenu provocateur, à son tour diffusé de manière coordonnée par l'ambassade des États-Unis à Moscou», explique ainsi le ministère dans son communiqué.

Un représentant de l’ambassade américaine a d’ailleurs été convoqué par Moscou et s’est vu remettre une note de protestation sur le sujet. Les autorités russes se réservent le droit de riposter, avertit notamment cette note.

Censure et monopole

Le ministère russe des Affaires étrangères dénonce par ailleurs les méthodes de modération «arbitraires et non transparentes» de certains réseaux sociaux, confinant parfois à la censure. Une opacité qui porte atteinte aux normes démocratiques et met en péril la liberté d’expression, selon Moscou.

«Les restrictions prises par les administrateurs des plus grands réseaux sociaux américains à propos des contenus publiés portent un coup au système de valeurs démocratiques et à l'architecture internationale de l'information», précise ainsi le ministère dans son communiqué.

Les autorités russes invitent également à s’interroger sur le «monopole des géants américains de l'informatique dans le secteur des médias» et sur les risques que ce monopole fait courir à la libre communication.

Moscou conclut en appelant au dialogue pour consolider les normes internationales en matière de politique de modération sur les réseaux sociaux.

Plusieurs manifestations non-autorisées ont eu lieu en Russie le 23 janvier, en soutien à Alexeï Navalny. L’ambassade américaine à Moscou avait diffusé sur les réseaux sociaux le lieu et l’heure des rassemblements. Les autorités russes avaient réagi en qualifiant ces publications d’«ingérence directe» dans les affaires intérieures du pays.

Dossier:
Retour d'Alexeï Navalny en Russie (24)

Lire aussi:

Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Un prévenu pakistanais exhorte un juge à lui «donner» sa «promise» de 14 ans contre son gré
Scènes de violences urbaines à Lyon entre la police et des habitants d'un quartier – vidéos
Tags:
liberté d'expression, censure, réseaux sociaux, Russie, désinformation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook