International
URL courte
Par
20861
S'abonner

La campagne de vaccination contre le Covid-19, sur laquelle mise Joe Biden en son début de mandat, s’accélère outre-Atlantique. Sans vouloir comparer ce qui n’est pas comparable, on constate que la France en trois mois a vacciné autant que les Américains en trois jours, relate le journal Huffington Post.

Durant les trois premiers jours d’avril, les États-Unis ont administré 11,4 millions de doses dans le cadre de la campagne de vaccination contre le Covid-19, ce qui correspond aux résultats de la campagne de vaccination en France pendant ses trois premiers mois, annonce le journal Huffington Post.

Cyrus Shahpar, responsable des données concernant le Covid-19 pour la Maison Blanche, a fait part le 3 avril sur Twitter d’un chiffre record de 4,08 millions d’injections par jour.

Plus de 20 millions de vaccins ont été dispensées à la population américaine au cours de la semaine précédente, rappelle Huffington Post.

Au soir du 3 avril, 31,4% des Américains avaient reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus et 18% de la population adulte des États-Unis était dûment vaccinée, d’après les données du site américain Covid Data Tracker. Or en France, le taux de personnes vaccinées se montait le 3 avril à 13,7%, ce qui découle des chiffres rendues publiques par Santé publique France.

Production de vaccins en France

La France, comme l’ensemble de l’UE, fait face à une pénurie de vaccins anti-Covid en pleine troisième vague épidémique. Le maire de Béziers Robert Ménard a récemment tiré la sonnette d’alarme dans son département, dénonçant sur BFM TV un «échec redoutable» du gouvernement dans la distribution des doses.

Selon le Journal du Dimanche (JDD), le groupe français Delpharm lancera le 7 avril la production de vaccins Pfizer-BioNTech sur le sol français, en Eure-et-Loir. D’ailleurs, il ne s’agit pas de production proprement dite puisque le liquide même arrivera de sites de Pfizer en Belgique et de BioNTech en Allemagne, note Challenges.

Le groupe suédois Recipharm traitera en outre le vaccin de Pfizer-BioNTech en Indre-et-Loire en avril et le groupe Fareva, conditionnera le vaccin CureVac, en attente de validation par les autorités sanitaires, dans ses sites en Normandie et dans les Pyrénées-Atlantiques à partir de juin.

Le français Sanofi mettra à disposition son site de Marcy-l’Étoile, en Auvergne-Rhône-Alpes pour conditionner le vaccin de Johnson&Johnson d’ici le mois de juillet.

Les Cent Jours de guerre anti-Covid de Biden

Au cours de la campagne de vaccination, sur laquelle parie le 46e Président des États-Unis d’Amérique en son début de mandat, Joe Biden ne cesse de ramasser la mise. Le 8 décembre, il avait promis de vacciner contre le coronavirus 100 millions d’Américains durant les 100 premiers jours de sa présidence. Pour réviser, ce 25 mars, sa promesse à la hausse et annoncer un nouvel investissement de 10 milliards de dollars à cette fin.

Le nouvel objectif présidentiel de 200 millions d’injections à administrer en 100 jours devrait être réalisé, vu le rythme actuel de vaccination et la stratégie vaccinale des États-Unis.

Le fait que la Maison Blanche fonde beaucoup d’espoirs sur la vaccination dans cette bataille anti-Covid nationale a été samedi confirmé à CNN par le Dr Anthony Fauci, principal conseiller médical de Biden et Directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses.

«Tenez encore un peu et le vaccin va nous permettre de vaincre la résurgence du virus», a-t-il déclaré, constatant également la lassitude des Américains face aux restrictions. «C’est ça, la solution.»

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
vaccin, pandémie, Covid-19, Huffington Post, États-Unis, France, vaccination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook