International
URL courte
Par
326103
S'abonner

Alors que les heurts se sont multipliés entre les forces de Kiev et les indépendantistes du Donbass, Volodymyr Zelensky a invité mardi Vladimir Poutine à une rencontre dans la zone de conflit.

Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky a invité mardi Vladimir Poutine à une rencontre dans la zone de conflit dans l'est de l'Ukraine, arguant que des «millions de vies» seraient en jeu en cas de guerre russo-ukrainienne.

«Monsieur Poutine! Je suis prêt [...] à vous proposer de me rencontrer dans n'importe quel endroit du Donbass ukrainien où la guerre se poursuit», a-t-il déclaré en russe dans un discours à la nation.

«Le Président russe a dit un jour: si une bagarre est inévitable, il faut attaquer le premier. Mais, à mon avis, chaque leader doit comprendre qu'une bagarre ne peut être inévitable quand il s'agit [...] d'une vraie guerre et de millions de vies», a-t-il poursuivi.

Il n'est pas encore «trop tard» pour éviter des pertes humaines, a souligné M.Zelensky.

«Est-ce que l'Ukraine veut une guerre. Non. Y est-elle prête? Oui [...] Nous n'avons pas peur car nous avons une armée et des défenseurs incroyables», a encore martelé, en ukrainien, le chef de l'État. «Nous ne détruisons pas d'autres terres et d'autres peuples. Mais cela ne veut pas dire que nous permettrons de nous détruire», a-t-il ajouté.

De nouvelles tensions

Après une trêve largement respectée pendant la deuxième moitié de 2020, les heurts se sont multipliés depuis le début de l'année entre les forces de Kiev et les indépendantistes du Donbass.

Parallèlement, les tensions se sont accrues avec Moscou qui a déployé ces dernières semaines des dizaines de milliers de soldats près de la frontière ukrainienne, faisant craindre une opération militaire d'ampleur.

L'Ukraine accuse la Russie de chercher un prétexte pour l'envahir, tandis que Moscou a assuré «ne menacer personne» tout en dénonçant des «provocations» ukrainiennes.

La guerre dans l'est de l'Ukraine a fait plus de 13.000 morts depuis son déclenchement en 2014, dans la foulée du rattachement de la Crimée par Moscou.

Lire aussi:

Tsahal affirme avoir déjoué une attaque du Hamas impliquant une arme sous-marine - vidéo
En continu: une roquette tirée depuis Gaza frappe un immeuble à Ashdod, plusieurs blessés
L’hôtel de ville de Nice arbore le drapeau israélien – photo
Tags:
rencontre, Volodymyr Zelensky, Vladimir Poutine, Russie, Donbass, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook