International
URL courte
Par
6992
S'abonner

L’explosion d’un véhicule de la police militaire russe en Syrie a causé la mort d’un soldat, des suites de ses blessures. Trois autres ont été touchés, qui ont été emmenés à l’hôpital et dont le pronostic vital n’est pas engagé, a annoncé le ministère russe de la Défense.

Un militaire russe a été tué et trois de ses collègues hospitalisés après avoir été blessés dans l'explosion d'un véhicule blindé de la police en Syrie, fait savoir le ministère russe de la Défense.

«Le 9 juin, lors de la vérification de l'itinéraire d'une patrouille de la police militaire russe dans le gouvernorat syrien d’Hassaké, un véhicule blindé a sauté sur un engin explosif non identifié. À la suite de cette déflagration, un militaire russe a succombé à ses blessures. Les trois autres qui se trouvaient dans le même véhicule ont été blessés et transportés à l’hôpital où ils ont reçu les soins médicaux nécessaires», souligne le ministère.

Leurs jours ne sont pas en danger.

«Le ministère accordera à la famille du soldat décédé l'aide et le soutien nécessaires», ajoute le communiqué.

Situation en Syrie

La police militaire russe a pris en charge, fin avril, un conflit interethnique qui avait opposé des habitants arabes et kurdes dans la ville de Kamichli, dans le gouvernorat d’Hassaké.

Les forces de la police militaire patrouillent le gouvernorat sous la protection de l'aviation «pour éviter les provocations», avait précédemment indiqué un responsable du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Le conflit civil en Syrie dure depuis 10 ans. En 2017, Moscou a annoncé la défaite de Daech* et le début du retrait de ses unités du territoire syrien. Des opérations contre les radicaux se poursuivent dans certaines régions de la Syrie. Aujourd’hui, ce sont le règlement politique, le relèvement du pays et le retour des réfugiés qui s’avancent au premier plan.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
explosion, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook