International
URL courte
Par
3245
S'abonner

Relayées sur les réseaux sociaux, les images montrent des débris d’un avion embrasés et un épais panache de fumée s’élevant au-dessus de plusieurs maisons aux Philippines. Selon les dernières annonces officielles, 29 personnes sont décédées dans le crash de cet aéronef militaire C-130 ayant raté la piste d’atterrissage.

Plusieurs vidéos montrant les lieux où l’avion militaire transportant 92 personnes s’est écrasé ce 4 juillet aux Philippines ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Les images montrent les décombres de l'avion en proie aux flammes. Un immense panache de fumée s’élève au-dessus des maisons situées à proximité des lieux du crash.

L’appareil a manqué la piste d’atterrissage à l'île de Jolo, dans la province de Sulu, a déclaré le chef militaire Cirilito Sobejana. Il a essayé de reprendre de la puissance mais n’y est pas parvenu.

Dans un premier temps, la Défense a fait état de 85 individus présents à bord du C-130 Hercules. Plus tard, ce chiffre a été revu à la hausse, à 92. Selon les premières informations, au moins une quarantaine de personnes ont réussi à se sauver et 17 sont décédées.

«Jusqu'à présent, 40 personnes, souffrant de blessures ont été secourues et 17 corps ont été récupérés», a annoncé le ministre de la Défense Delfin Lorenzana dans un communiqué.

Plus tard, les chiffres ont été revus à la hausse. À midi (heure française), le nombre de morts est de 29, alors que 50 personnes sont blessées. Les autres ne sont pas encore retrouvées.

De nombreux passagers avaient récemment suivi leur formation militaire de base et avaient été envoyés sur cette île afin de participer à une opération conjointe de lutte contre le terrorisme au sein de cette région à majorité musulmane, a indiqué l'AFP.

Pour l’heure, aucun élément n’indique que l’avion a fait l’objet d’une attaque, a fait savoir le colonel Edgard Arevalo, porte-parole de l'armée. Une enquête a toutefois été ouverte. Les efforts sont focalisés pour l’instant sur les opérations de sauvetage.

Tags:
Philippines, avion, crashs, victimes, morts
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook