International
URL courte
Par
81750
S'abonner

Les talibans* ont annoncé qu’il ne serait pas possible pour les femmes afghanes de faire du sport, si leurs visages et corps ne sont pas couverts, selon SBS News. Un signal alarmant complémentaire pour la communauté sportive internationale qui est déjà en train d’aider des athlètes d’Afghanistan.

Le nouveau gouvernement des talibans* en Afghanistan considère qu’il n’est pas indispensable pour les femmes afghanes de faire du sport, a déclaré dans une interview à SBS News un adjoint au chef de la commission culturelle des talibans*, Ahmadullah Wasiq.

Le commentaire d’Ahmadullah Wasiq est venu dans le contexte d’un match de cricket entre les équipes d’Afghanistan et d’Australie prévu en novembre prochain sur l’île.

«Je ne pense pas que les femmes pourront jouer au cricket, car il n’est pas indispensable pour les femmes de jouer au cricket. En jouant au cricket, elles peuvent se retrouver dans une situation où leurs visages et corps ne seront pas couverts. L’islam ne permet pas aux femmes de se présenter comme ça», a fait valoir au média australien le représentant du nouveau gouvernement des talibans*.

Ahmadullah Wasiq a également ajouté que l’islam permettait aux femmes de sortir seulement quand cela est nécessaire et que les activités sportives n’étaient pas une nécessité.

Bien que plus tôt la commission culturelle des talibans* ait autorisé le match de cricket, le sport le plus populaire en Afghanistan pour le moment, de l’équipe masculine afghane contre les Australiens, l’interdiction aux femmes de pratiquer ce sport met en danger cette compétition. Conformément aux règles du Conseil international du cricket (ICC), les 12 pays-membres de cette organisation, y compris l’Afghanistan, doivent disposer d’équipes masculines et féminines.

Le ministre australien des Sports Richard Colbeck a qualifié une telle décision des talibans* d’inquiétante et d’inacceptable et a demandé à l’ICC de prendre des mesures appropriées.

Les sportifs afghans «hors du pays»

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a annoncé que tous les athlètes afghans qui avaient participé aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo étaient «hors du pays».

Il a souligné que le CIO et la communauté internationale avaient travaillé pour «aider» le monde sportif afghan et en premier lieu les femmes dont les droits semblaient menacés par le nouveau gouvernement des talibans*.

M.Bach a promis que le Comité international olympique «continuerait à assister» les membres du monde olympique restés en Afghanistan.

*Organisation terroriste interdite en Russie 

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Tags:
Afghanistan, droits des femmes, sport, cricket, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook