Maghreb
URL courte
Par
Présidentielle en Algérie (2019) (59)
4145
S'abonner

Peu après l’annonce des résultats, Mohamed Charfi, président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a déclaré dans un commentaire à Sputnik qu’aucune critique concernant l’organisation du scrutin ne lui avait été signalée par les candidats et que ce dernier s’était déroulé «dans les meilleures conditions de lisibilité».

Rappelant qu’il avait assuré, dans un entretien accordé à Sputnik en prévision de l’élection présidentielle du 12 décembre, que toutes les garanties seraient mises en place pour que ce scrutin se déroule dans de bonnes conditions, Mohamed Charfi, président de l’ANIE, a souligné, le jour de la divulgation des résultats qui ont conduit Abdelmadjid Tebboune à la tête du pays, que le vote avait été transparent et crédible et que la mission de l’organisme qu’il dirige avait été accomplie.

«Aujourd’hui je réponds que le scrutin s’est déroulé dans les meilleures conditions de lisibilité, de transparence, de crédibilité, puisque [pas un] des acteurs n’a critiqué l’action de l’Autorité en elle-même».

Et de poursuivre que l’Autorité poursuivra son œuvre avec volonté et, il l’espère, avec compétence.

«L’avenir pour moi est prometteur, un programme est déjà établi pour le renforcement de la démocratie constitutionnelle en Algérie telle que nous l’impose la loi et telle que souhaitée par toutes les autorités du pays qui attendent de l’Autorité qu’elle poursuive son œuvre à côté des autres institutions de l’État».

Prié de confirmer ou d’infirmer les informations autour d’éventuelles irrégularités signalées, il assure n’avoir reçu aucune observation concernant des irrégularités au sens propre.

Quelques observations ont été rapportées concernant le comportement de certains membres de l’administration, mais «de la part des candidats eux-mêmes, je n’ai pas reçu de critique concernant l’acte électoral lui-même ou l’organisation du scrutin elle-même».

Victoire d’Abdelmadjid Tebboune

Le lendemain du vote -qui s’est déroulé dans un contexte d’abstention record-, les résultats officiels ont fait état de la victoire de l’ancien Premier ministre éclair d’Abdelaziz Bouteflika, Abdelmadjid Tebboune, qui, d’après les chiffres annoncés, a recueilli 58,15% des voix.

Viennent ensuite Abdelkader Bengrina (17,38%), Ali Benflis (10,55%), Azzedine Mihoubi (7,26%) et enfin Abdelaziz Belaid (6,66%).

Commentant à Sputnik la victoire de Tebboune, son porte-parole, Mohamed Lagab, a déclaré que la fondation d’une nouvelle Algérie commençait.

Dossier:
Présidentielle en Algérie (2019) (59)

Lire aussi:

La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Éric Drouet exfiltré du Salon de l’Agriculture lors de la visite de Macron – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
Algérie, élection présidentielle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook