Maghreb
URL courte
82548
S'abonner

Le corps d’un enfant mort-né, réclamé par son père pour l’enterrer, a été retrouvé dans les ordures d’un hôpital algérien, relate le quotidien Echourouk. Plusieurs employés de l’établissement impliqués dans l’affaire ont été renvoyés.

La découverte d’un bébé mort-né dans la poubelle d’un hôpital algérien a provoqué un sentiment de honte dans la wilaya d’El Taref, indique le quotidien Echourouk.

Après avoir relancé plusieurs fois l’administration de l’hôpital El Hadi Bendjedid au sujet de la remise du corps de son enfant mort-né, resté introuvable, pour l’enterrer, le père a insisté pour que des recherches soient effectuées dans les locaux de l’établissement de santé.

Au bout de cinq heures, l’enfant a été retrouvé dans un sac-poubelle placé dans une benne à ordures de l’hôpital. Suite à cet acte, l’homme a décidé de porter plainte contre la direction de l’établissement.

La destitution des responsables

Plusieurs sanctions ont immédiatement été prises contre les responsables impliqués dans cette affaire par la Direction de la santé et de la population de la wilaya d’El Taref. Ainsi, le chef de service de gynécologie-obstétrique, le médecin permanent, l’observateur médical et le préposé à la réception ont été licenciés, informe la direction sur sa page Facebook.

La procédure d’annulation de l’accord signé entre l’hôpital et l’entreprise de nettoyage privée a également été lancée, précise la direction.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Tags:
hôpital, père, enfants, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook