Maghreb
URL courte
Par
18675
S'abonner

Piégé par la Gendarmerie nationale avec l’aide d’un entrepreneur à qui il a exigé une somme d’argent en contrepartie d’un service administratif, le président de la commission d’urbanisme et de construction d’une commune d’Alger, a été arrêté en flagrant délit de corruption.

La télévision nationale algérienne (ENTV) a filmé en direct et en collaboration avec la Gendarmerie nationale un acte de corruption d’un haut responsable de la commune de Draria, dans le sud-ouest d’Alger. L’intéressé a été arrêté en flagrant délit par les gendarmes qui ont interpellé dans la foulée deux autres responsables de la même commune.

Le mis en cause est selon ENTV le président de la commission d’urbanisme et de construction de la commune. À la suite de la plainte d’un entrepreneur qui accusait le maire, son adjoint et l’intéressé d’avoir exigé de lui une somme d’argent en échange d’une autorisation pour pouvoir organiser une foire, la Gendarmerie nationale a mis en place un guet-apens afin de les prendre flagrant délit.

Ainsi, tel que le montre la vidéo filmée par ENTV, le président de la commission d’urbanisme et de construction de la commune de Draria a été pris sur le fait par les gendarmes quelques instants après avoir perçu un pot-de-vin de 500.000 dinars (3.700 euros) de la part de l’entrepreneur.

Le maire ainsi que son adjoint ont également été arrêtés.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
lutte contre la corruption, Fondation anti-corruption, corruption, arrestation, Algérie, Alger
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook