Maghreb
URL courte
Par
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
4182
S'abonner

Alger et Rabat ont décidé le 12 mars «d’un commun accord» de suspendre tous les vols entre les deux pays comme mesure de prévention contre la propagation de l’épidémie du coronavirus, affirme un communiqué de la présidence algérienne.

Dans le but de contenir la propagation de la maladie du coronavirus, l’Algérie et le Maroc ont décidé jeudi 12 mars de suspendre temporairement les vols aériens entre les deux pays, indique un communiqué de la présidence de la République algérienne. Cette décision intervient une journée après que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié l'épidémie de coronavirus de «pandémie».

«Il a été décidé jeudi soir d'un commun accord entre les deux gouvernements algérien et marocain de suspendre temporairement les vols aériens entre les deux pays en tant que mesure préventive contre la propagation de la pandémie du coronavirus», annonce la note.

L’état des lieux en Algérie

Alors que le premier cas d'infection au coronavirus a été annoncé en Algérie le 25 février — un Italien arrivé dans le pays le 17 — le nombre de contaminés a progressé pour s'établir le 12 mars à 27. Deux cas de décès ont été constatés: un homme de 67 ans hospitalisé à Blida, et un autre de 55 ans dans la région de Skikda, dans l'est du pays. Ce dernier revenait de France.

Ainsi, pour faire face au risque de propagation à grande échelle de cette maladie, le Président Abdelmadjid Tebboune a ordonné la fermeture des écoles et universités à partir du 12 mars, et jusqu'au 5 avril, date de la fin des vacances scolaires, annonce la présidence dans un communiqué.

Les crèches, les écoles privées et coraniques, ainsi que celles d'enseignement professionnel, sont également concernées par la mesure.

Auparavant, le gouvernement avait annoncé le 10 mars l’annulation de tous les rassemblements sportifs, culturels et politiques.

Par ailleurs, après la Chine, la compagnie aérienne nationale Air Algérie a informé de la suspension de tous ses vols vers l’Italie à partir de dimanche 15 mars.

Qu’en est-il au royaume chérifien?

Le Maroc qui a suspendu tous les événements politiques internationaux, dont le Forum de Crans Montana prévu dans la ville de Dakhla, dans le territoire du Sahara occidental sous autorité marocaine, ne compte que sept cas confirmés de coronavirus, dont un décès, une femme de 89 ans morte à Casablanca.

À l’instar de sa décision avec l’Algérie, le Maroc a décidé jeudi 12 mars en concertation avec les autorités espagnoles de suspendre jusqu'à nouvel ordre les  transports aériens et maritimes de passagers en provenance et à destination de l'Espagne. Royal Air Maroc n’assure également aucun vol à destination de la Chine et de l’Italie.

«Le Maroc et l'Espagne, deux pays voisins et partenaires, travaillent dans la coordination totale pour faire face à cette pandémie mondiale», indique une note du palais royal marocain.

Dans une déclaration à la presse mardi 10 mars, le directeur de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère marocain de la Santé Mohamed El Youbi a affirmé qu’environ 300 personnes qui étaient entrées en contact avec les trois premiers cas confirmés de coronavirus au Maroc «sont quotidiennement suivies» par le ministère de la Santé et qu’«aucune n'a manifesté des symptômes du virus pour le moment», rapporte la MAP.

Il a indiqué que l’état de santé des deux premiers cas confirmés, dont le Français, était stable et ne présentait aucune inquiétude

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Tags:
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Italie, Espagne, Air Algérie, Abdelmadjid Tebboune, roi Mohammed VI du Maroc, Royal Air Maroc, Maroc, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook