Maghreb
URL courte
Par
Propagation du coronavirus en France (273)
4812333
S'abonner

Dès le début de la pandémie du coronavirus, le Maroc a pris à bras le corps la menace qui pesait sur le pays, instituant les mesures d’urgences nécessaires sans attendre «un ordre inapproprié» de quiconque, a affirmé la ministre du Tourisme tout rassurant les touristes étrangers bloqués dans le royaume chérifien.

La ministre marocaine du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, Nadia Fettah Alaoui, a tenu à rassurer l’ensemble des touristes étrangers bloqués au Maroc suite aux décisions du gouvernement de fermer les frontières en raison de la propagation du coronavirus. Elle a annoncé que les dispositions nécessaires à leur rapatriement dans leur pays ont été prises. Elle en a également profité pour tacler le Président français concernant son tweet qui a déclenché une vague d’indignation auprès de la population marocaine.

«Un dispositif spécial a été mis en place, notamment à travers l’autorisation de près d’une centaine de vols spéciaux qui ont permis le rapatriement de plusieurs milliers de touristes, l’augmentation de la capacité des derniers vols commerciaux de Royal Air Maroc et du nombre de rotations, la mobilisation de toutes les autorités compétentes dans plusieurs aéroports, ainsi que la sensibilisation des tour-opérateurs et de leurs compagnies partenaires», a affirmé la ministre lors d’un point presse, citée par l’agence officielle Maghreb Arabe Presse (MAP).

Une réponse à Emmanuel Macron?

«Le Maroc n’agit nullement par injonction ou sur un ordre inapproprié d’autorités étrangères. Notre pays traite les touristes de toutes les nationalités sur un même pied d’égalité», a souligné Mme Fettah Alaoui, assurant que l’action de son pays s’est faite dans un esprit de dialogue et de responsabilité à l’égard de ces voyageurs étrangers.

«Le Maroc qui a pris très tôt la mesure de la problématique du coronavirus a été parmi les premiers pays à prendre des mesures drastiques mais nécessaires, d’autant plus que la majorité des cas d’infection au Maroc sont des cas importés, provenant majoritairement de trois pays européens [l’Espagne, l’Italie et la France, ndlr]», a-t-elle conclu.

Selon le dernier bilan officiel du ministère marocain de la Santé, 38 cas confirmés de contamination au coronavirus ont été identifiés dans le royaume chérifien qui déplore deux décès, dont une femme de 89 ans à Casablanca. En France, le Covid-19 a déjà touché plus de 6.600 personnes et en a tué 148 à ce jour. Le coronavirus, détecté en décembre dernier en Chine, a touché plus de 180.000 personnes et causé 7.000 décès dans le monde, d’après un dernier bilan.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (273)

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
«Des patients vont mourir en souffrant»: alerte sur une possible pénurie d’anesthésiants
Tags:
touristes, épidémie, pandémie, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Brigitte Macron, Emmanuel Macron, France, Royal Air Maroc, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook