Maghreb
URL courte
Par
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
19556
S'abonner

Faisant fi des consignes du Président relatives au coronavirus, des habitants d’Annaba ont organisé une fête de mariage dans une salle, suscitant l’intervention de la police et de la protection civile suite à une plainte de citoyens. Tous les fêtards ont été placés en quarantaine. Des vidéos ont été diffusées sur le Net.

À la suite d’une plainte de citoyens en colère, la police de la ville d’Annaba, dans l’est de l’Algérie, est intervenue mercredi 18 mars au soir pour interrompre un mariage et mettre tous les invités en quarantaine. L’un des plaignants a pointé le préfet de la ville et appelé les hautes autorités «à sévir avec une extrême sévérité». Des vidéos montrant l’intervention des forces de l’ordre et de la protection civile circulent sur les réseaux sociaux.

Au micro de la chaîne Echorouk TV, l’homme qui s’était rendu à la police a affirmé que le propriétaire de la salle Tassili où se déroulait la fête lui avait assuré qu’«il avait à disposition une autorisation écrite du préfet lui permettant d’organiser le mariage».

Alors que le Président de la République a adressé mardi 17 mars lors de son intervention télévisée des ordres fermes à tous les responsables de l’État pour veiller au respect strict des consignes d’hygiène sanitaire et de confinement, les citoyens présents sur les lieux ont appelé le chef de l’État «à sévir avec une extrême sévérité contre toute personne contrevenant à ses ordres, mettant ainsi en danger la vie des citoyens».

Les directives du chef de l’État

Dans son discours télévisé, Abdelmadjid Tebboune a annoncé des nouvelles consignes de prévention pour lutter contre la propagation de l’épidémie du coronavirus.

Marches et rassemblements sont interdits. Tout foyer suspect de l’épidémie sera fermé. Il a également suspendu la grande prière du vendredi et les prières collectives dans les mosquées qui seront elles aussi fermées.

Par ailleurs, il a ordonné la fermeture de toutes les frontières terrestres avec les pays voisins ainsi que la suspension immédiate de toutes les liaisons aériennes et maritimes depuis et vers l’Algérie, à l’exception des bateaux de transport de marchandises.

Les autorités algériennes avaient auparavant annoncé la fermeture des centres commerciaux d’Alger et d’Oran, les plus importants à l’échelle nationale. Toutes les audiences dans les tribunaux ont également été reportées. Ces mesures s’ajoutaient à l’annulation de tous les événements sportifs, culturels et politiques, ainsi qu’à la fermeture des écoles, universités, crèches, centres de formation professionnelle, cabarets et discothèques, restaurants et salles de fêtes, bains maures, salles de jeux et les quinzaines commerciales.

Le ministère algérien de la Santé a annoncé jeudi 19 mars la détection de 10 nouveaux cas de contamination au coronavirus, dont deux décès. Le bilan est désormais de 82 contaminations, dont huit morts.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
«Je n’avais jamais vu ça»: les gendarmes cassent à coups de hache des appareils des organisateurs du «teknival» de Redon
Touristes russes arrêtés au Tchad: le gouvernement a «commis une erreur» – exclusif
Tags:
mariage, épidémie, pandémie, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Abdelmadjid Tebboune, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook