Maghreb
URL courte
Par
Coronavirus au Maghreb - avril (41)
41410
S'abonner

À l’instar de Marrakech et de Berkane, les autorités de Tanger ont lancé l’utilisation de drones équipés de haut-parleurs pour sensibiliser les habitants au respect des consignes de confinement dans les quartiers inaccessibles aux véhicules. Une vidéo a été publiée par Le 360.

Pour faire respecter le confinement sanitaire contre l’épidémie de Covid-19, les autorités marocaines usent de plusieurs moyens technologiques. La commune de Tanger a déployé depuis le 21 avril une flotte de drones équipés de haut-parleurs, incitant les citoyens de certains quartiers à rester chez eux.

Selon le site d’information Le 360, les autorités de Tanger ont choisi de recourir à des drones pour atteindre les quartiers populaires difficilement accessibles aux véhicules, prenant ainsi exemple sur l’expérience menée dans d’autres villes telles que Marrakech et Berkane.

«Restez chez vous pour le bien de tous», tel est le message diffusé par ces petits avions télécommandés.

Depuis la mise en place du confinement total obligatoire au royaume chérifien, plus de 53.000 personnes ont été interpellées, dont la moitié a été déférée devant les parquets compétents pour non-respect des mesures d’exception, selon un bilan officiel.

Le traçage numérique

Dans le cadre de sa stratégie nationale de lutte contre l’épidémie de coronavirus, le gouvernement marocain a décidé de mettre en place un système de traçage numérique de la population atteinte du Covid-19.

S’inspirant de modèles déjà expérimentés dans des pays comme la Chine, la Corée du Sud, Israël et Singapour, le système a pour mission de localiser rapidement les cas potentiels de contamination à haut risque en s’appuyant sur le traçage de ceux contrôlés positifs au Covid-19. Il fournira également une base de données à même d’aider l’opération de déconfinement de la population par étapes successives.

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a de son côté équipé ses agents routiers d’une application capable de suivre les déplacements des véhicules dotés d’une autorisation de circulation et ainsi de vérifier le respect des trajet signalés en enregistrant les numéros de téléphone des chauffeurs.

L’évolution de la situation au Maroc

Les autorités marocaines ont annoncé le 18 avril la prolongation des mesures de confinement jusqu’au 20 mai. Dans une note d’information publiée ce jeudi 23 avril, le ministère marocain de la Santé fait état d’une progression de la maladie dans le pays. Il indique que 2.956 cas de contamination au coronavirus sont actuellement soignés dans les hôpitaux du pays. 151 personnes sont décédées et 430 ont guéri.

La distribution régionale reste la même. Les régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra et Fès-Meknès concentrent plus de 60% des cas de contamination au coronavirus recensés au Maroc.

Le royaume chérifien, comme beaucoup d’autres pays, a généralisé le traitement du Covid-19 par l’hydroxychloroquine à tous les cas de contamination.

Dossier:
Coronavirus au Maghreb - avril (41)

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
drone, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, souche de coronavirus, Covid-19, 360 (journal marocain), roi Mohammed VI du Maroc, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook