Moyen-Orient
URL courte
Par
41014
S'abonner

Le gouvernement de l’État hébreu, le premier pays au monde à avoir réintroduit un confinement généralisé, a adopté un plan de déconfinement. Le 18 octobre, une partie des mesures visant à freiner la propagation du coronavirus est déjà entrée en vigueur.

La commission gouvernementale en charge de la lutte contre le coronavirus a adopté le plan de déconfinement qui, pourtant, ne dépendra pas de dates concrètes, mais de données sur le taux de contamination dans le pays, a annoncé le service de presse du gouvernement.

«Lors de la réunion de la commission des ministres sur la lutte contre le coronavirus, il a été décidé d’approuver les principes de sortie de quarantaine. Le passage d’une étape d’assouplissement des mesures à l’autre sera déterminé en fonction des données sur la contamination et non par des dates concrètes», indique le communiqué.

La période minimale entre les deux étapes sera de14 jours, quant à leur nombre il pourra être révisé à cinq contre neuf préalablement approuvés.

Le déconfinement partiel en Israël, prévoyant l’ouverture des maternelles et d’entreprises ayant fermé leurs portes, a débuté le 18 octobre. En outre, l’interdiction de s’éloigner de son domicile de plus d’un kilomètre a été levée. Se rendre sur les plages et dans les parcs a également été autorisé.

Premier pays à se reconfiner

Pour endiguer la propagation du virus, les autorités israéliennes ont mis en place, à partir du 18 septembre, un deuxième confinement généralisé, devenant ainsi le premier pays au monde à se reconfiner.

Le retour à ces mesures drastiques avait débouché sur des manifestations.

Lire aussi:

Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
déconfinement, Covid-19, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook