Moyen-Orient
URL courte
Par
3523
S'abonner

Plus de 30 établissements ont été privées d’électricité à Téhéran en raison d’un déficit énergétique national, selon la Compagnie municipale de distribution d’énergie. Les coupures de courant étant habituelles en Iran en été, cette année les autorités ont décidé l’interdiction du minage de cryptomonnaies dans tout le pays.

Une trentaine d’institutions de Téhéran ont été isolées du réseau ce samedi 29 mai pour cause de non-respect des limites énergétiques fixées par l’État, a annoncé l’agence de presse IRNA, se référant au directeur exécutif de la Compagnie de distribution d’énergie de Téhéran, Hossein Saboori.

«L’électricité dans 33 établissements et organismes publics a été coupée suite à l’augmentation de leur consommation d’énergie contrairement aux règles établies», a-t-il déclaré.

M.Saboori a indiqué que le courant avait été débranché après «plusieurs avertissements écrits, incitant ces institutions à réduire leur consommation d’électricité conformément aux instructions du ministère de l’Énergie». Et d’ajouter que «la Compagnie de distribution d’énergie de Téhéran [allait priver d’électricité] chaque organisation publique qui refuse[rait] de limiter sa consommation [énergétique]».

Parmi les établissements dont les réseaux ont été coupés figurent le ministère de l’Agriculture, celui de la Voirie et du développement urbain, la Compagnie de télécommunications d’Iran, deux banques publiques, ainsi que plusieurs bâtiments municipaux.

Blackout énergétique en été

Les coupures de courant sont un phénomène ordinaire en Iran en période estivale, une des raisons principales en étant l’utilisation généralisée de climatiseurs en pleine canicule.

La situation est aggravée cette année par la sécheresse qui réduit les capacités des centrales hydroélectriques.

Sur fond de déficit énergétique, le 26 mai les autorités iraniennes ont pris la décision d’interdire à l’échelle nationale le minage de cryptomonnaies, dont les opérations sont connues pour leur caractère énergivore. Cette nouvelle mesure de restrictions énergétiques restera en vigueur dans le pays jusqu’à fin septembre 2021.

Lire aussi:

Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
Deux églises catholiques brûlées sur des terres autochtones au Canada - vidéo
Hôpital: plus de 1.800 lits fermés ou supprimés en 3 mois, s'insurge FO
Tags:
cryptomonnaie, minage, coupures d’électricité, Iran, Téhéran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook