Actualités
URL courte
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
3151
S'abonner

Kim Yong-nam, le chef d'État nord-coréen par son titre, dirigera la délégation du pays communiste aux Jeux olympiques de Pyeongchang en Corée du Sud.

La délégation nord-coréenne aux JO de 2018 à Pyeongchang sera dirigée par le président du Présidium de l'Assemblée populaire suprême du pays communiste Kim Yong-nam, a annoncé le ministère sud-coréen de l'Unification.

Sur sa page Facebook, le ministère précise que la délégation comprendra «trois représentants officiels» ainsi que «18 assistants» qui séjourneront en Corée du Sud du 9 au 11 février.

En janvier, la Corée du Nord avait annoncé qu'elle était prête à envoyer ses sportifs aux jeux de Pyeongchang, déclenchant un intense processus diplomatique.

Les deux Corées se sont finalement mises d'accord pour former une seule équipe féminine de hockey sur glace et défiler ensemble, sous le drapeau de l'unification coréenne, lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang, le 9 février.

La partie sud-coréenne ne précise pas si Kim Yong-nam assistera ou non à la cérémonie d'ouverture des JO programmée pour le jour de son arrivée.

Dossier:
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

Lire aussi:

Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
En continu: L'armée israélienne nie être entrée dans Gaza après avoir annoncé le contraire
Tags:
délégation, unification, athlètes, JO 2018 de Pyeongchang, Kim Yong-nam, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook