Ecoutez Radio Sputnik
    Jeux olympiques de Pyeongchang

    Le TAS se prononce sur la participation aux JO des athlètes russes suspendus

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Actualités
    URL courte
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
    14235

    À quelques heures de la cérémonie d'ouverture des JO, l'appel des 47 Russes qui souhaitaient recevoir une invitation du CIO aux Jeux olympiques de Pyeongchang a été rejeté par le Tribunal arbitral du sport. Parmi eux figurait notamment la star russe du short-track Viktor Ahn, sextuple champion olympique et d'origine sud-coréenne.

    Retrouvez plus d'articles sur les JO-2018 dans notre dossier spécial

    La chambre ad hoc du TAS, installée à Pyeongchang pendant la durée des Jeux, «a rejeté l'appel déposé le 6 février par 32 sportifs russes contre la décision du Comité international olympique» de ne pas les inviter, a déclaré devant la presse le secrétaire général du TAS Matthieu Reeb.

    Dans leur plainte, les requérants faisaient état du caractère non-transparent des critères employés à leur égard et dénonçaient une discrimination selon la nationalité ainsi qu'une atteinte à leur réputation.

    Le TAS a également rejeté l'appel de 15 sportifs et entraîneurs russes déposé le 7 février, ces derniers étant eux aussi soupçonnés d'avoir profité d'un «vaste système de dopage».

    Auparavant, le TAS avait levé pour 28 sportifs russes les sanctions et suspensions à vie infligées par le Comité international olympique pour leur implication présumée dans «un système de dopage d'État» qui a valu à la Russie d'être suspendue des JO d'hiver.

    Par la suite, le Comité national olympique de Russie a demandé au CIO d'envoyer les invitations à Pyeongchang aux 15 des 28 Russes disculpés, les 13 autres étant soit retraités, soit non-éligibles pour les JO de 2018. Pourtant, le CIO a refusé d'inviter les intéressés aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

    Pour le moment, 168 sportifs russes considérés comme «propres» par le CIO sont donc admis à participer aux JO sous la bannière olympique, en raison de la suspension du Comité olympique russe.

    Le Tribunal arbitral du sport rejette les appels des 47 Russes
    © Sputnik .
    Le Tribunal arbitral du sport rejette les appels des 47 Russes
    Dossier:
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

    Lire aussi:

    13 athlètes russes suspendus des JO portent plainte au TAS
    L'Occident n'a fourni aucune preuve du recours d'athlètes russes au dopage, selon Lavrov
    Les sportifs russes défilent à Pyeongchang sous la bannière olympique
    Tags:
    JO 2018 de Pyeongchang, Tribunal arbitral du sport (TAS), Comité international olympique (CIO), États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik