Actualités
URL courte
9370
S'abonner

Ils sont jeunes, mais déjà couverts de gloire: les skieurs russes ont réussi à gagner la médaille olympique en argent pour le relais 4x10km, devançant des sportifs émérites du monde entier. Voici une victoire qui revêt une valeur historique d’autant plus remarquable qu’il s’agit en fait de «débutants» à l’échelle internationale.

Retrouvez plus d'articles sur les JO-2018 dans notre dossier spécial

Quatre skieurs russes — Alexander Bolchounov, Denis Spitsov, Andreï Larkov et Alexeï Tchervotkine — ont surpris les spectateurs du monde entier par leur ascension fulgurante aux Jeux olympiques de Pyeongchang de 2018 en décrochant la médaille olympique en argent pour le relais 4x10km.

«C'est une reprise du relais de Sotchi, mais cette fois-ci, ce sont des jeunes qui ont joué le rôle principal. C'était un relais fascinant. L'argent, c'est leur plus grande réussite», racontent des supporters russes, visiblement émus.

En fait, les skieurs — «débutants» des JO — sont parvenus à devancer les sportifs français, suédois et finlandais. La France aura joué les trouble-fête avec ses deux jeunes, Clément Parisse (24 ans) et Adrien Backscheider (25 ans), en relais des deux expérimentés Jean-Marc Gaillard (37 ans) et Maurice Manificat (31 ans).

Mais dans la dernière boucle de 3,3 km, la course s'est résumée à un mano a mano entre Klaebo et le Russe Denis Spitsov, 3e du 15 km libre il y a deux jours. Le skieur de Trondheim a placé une accélération soudaine impossible à suivre pour Spitsov, alors que le Français Adrien Backscheider avait déjà décroché du groupe. Klaebo a finalement terminé avec 9 sec 4/10e d'avance sur Spitsov, et 36 sec 9/10e sur la France.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Tags:
compétition, ski alpin, JO 2018 de Pyeongchang, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook