Actualités
URL courte
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
1110
S'abonner

Le 25 février, jour historique pour le hockey sur glace masculin: si l’équipe russe s’est qualifiée pour la finale du tournoi pour la première fois depuis 20 ans, l'Allemagne avait remporté la médaille de bronze en 1932! Pourtant, selon l’un des entraîneurs de l’équipe russe, il y a un facteur qui s’avèrera décisif pour décider du résultat…

Retrouvez plus d'articles sur les JO-2018 dans notre dossier spécial

Harijs Vitolins, l'un des entraîneurs de l'équipe russe, a évoqué le facteur qui influencera le plus la finale en hockey masculin entre la Russie et l'Allemagne.

«Si les Allemands avaient gagné un seul match, alors ce serait une chose. Mais ils ont atteint la finale, et ce n'est pas par hasard. Ils jouent d'une manière simple et fiable. C'est une équipe physiquement forte. Nous devons être prêts à jouer notre jeu, et la discipline sera l'un des principaux facteurs», a déclaré Harijs Vitolins.

Ce dimanche, les Allemands disputeront leur première finale olympique où ils seront opposés aux athlètes olympiques de Russie, qui de leur côté n'avaient plus atteint ce stade de la compétition depuis 20 ans.

L'Allemagne avait remporté la médaille de bronze en 1932 à Lake Placid, et l'Allemagne de l'Ouest a empoché le bronze en 1976 à Innsbruck, seules médailles olympiques du pays dans ce sport.

L'équipe russe jouera le match final des Jeux olympiques pour la première fois depuis 1998. Il y a 20 ans, à Nagano, la défaite en finale contre la République tchèque (0:1) lui avait rapporté la médaille d'argent. Cette année, les Russes ont les faveurs des pronostics.

Dossier:
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Tags:
hockey sur glace, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook