Politique
URL courte
Par
5721
S'abonner

Pour la deuxième fois en un mois, Jean Castex a été pris la main dans le sac sur la présentation de graphiques. Cette fois, il a préféré ne pas inclure le nombre de nouveaux cas de Covid-19 détectés dans le pays comparativement à ceux des pays européens voisins.

Lors d’une conférence de presse sur l’épidémie de Covid-19, Jean Castex a omis le 22 avril la France sur les graphiques comparant les nombres de nouveaux cas par million d’habitants dans des pays européens voisins. Une astuce masque-t-elle des chiffres peu flatteurs pour le gouvernement?

En effet, comme le montre une capture d’écran prise lors de sa présentation, parmi les pays de référence figurent seulement les Pays-Bas, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni.

​«On voit bien que l’épidémie reste active partout chez plusieurs de nos voisins européens. En particulier je pense notamment aux Pays-Bas, ou à l’Allemagne, où l’épidémie progresse à nouveau légèrement depuis deux semaines, et ce en dépit de mesures de freinage strictes qui s’appliquent dans ce pays depuis plus de quatre mois déjà», expose Jean Castex.

Mais en réalité, la courbe de la France est quasiment au même niveau que celle des Pays-Bas, soit 472 cas contre 479 pour un million d’habitants au 21 avril, d’après le graphique interactif fourni par Our World in data.

​Un diaporama «trafiqué»?

Ce n’est pas la première fois que le Premier ministre est critiqué pour des graphiques. En effet, dans une enquête publiée le 9 avril, Mediapart relève que le Premier ministre a présenté le 28 janvier un diaporama contenant des erreurs et des «projections trafiquées» à la veille du Conseil de défense consacré au reconfinement de la France et à la fermeture des écoles pendant quatre semaines.

Le média souligne que le diaporama que Jean Castex s’était procuré, et qui a été communiqué aux parlementaires, était non seulement farci d’imprécisions et d’erreurs, mais comportait aussi une falsification.

Selon Mediapart, le graphique qui prétend présenter des «projections» pour les semaines à venir a été manipulé. Fourni la veille par un épidémiologiste au Premier ministre, son titre a été modifié au point non seulement d’en altérer le sens, mais de laisser croire à un scénario «médian» qui n’existait pas à l’origine.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
Covid-19, Jean Castex, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook