Lu dans la presse
URL courte
Par
3749
S'abonner

L'Union suédoise des ornithologues a fièrement annoncé avoir "mis à jour" une liste des milliers d'oiseaux peuplant notre planète, écrit le quotidien Novye Izvestia.

Dans le cadre de la lutte contre l'héritage du colonialisme et le racisme contemporain, tous les noms d'oiseaux pouvant offenser les représentants d'un groupe ethnique ont été impitoyablement rayés et remplacés par des appellations politiquement correctes.

Ces changements concernent, entre autres, la Sarcelle hottentote et l'Istiophorus cafre (voilier). Seule la Chouette lapone a échappé aux "inspecteurs linguistiques".

Moscou
© Sputnik . Vladimir Vyatkin
Les événements récents ont de lourdes conséquences. Les maisons d'édition qui ont permis l'apparition dans leurs livres des termes "bridé", "jaune", "nègre", "tzigane" ou autres gaffes inacceptables dans la société démocratique moderne, doivent se justifier et supprimer des tirages entiers, tandis que les chaînes de télévision doivent retirer certaines émissions et films populaires.

La Suède va continuer sur la voie du politiquement correct en brisant les vies et les carrières de ceux qui "sortent du rang" bon gré ou mal gré. Très récemment, tout le pays a débattu du sort du célèbre confiseur qui avait perdu son travail après avoir fabriqué un gâteau orné d'une figurine d'un petit noir. Un boycott a été décrété contre cette confiserie qui avait osé relancer la fabrication des "Negerbollar", produits en Suède pendant presque un siècle. L'établissement appartenait à un député du parti conservateur, qui avait apporté à l'histoire une forte connotation politique. La suite est très prévisible: le député a dû se repentir et expliquer qu'il avait été mal compris.

En évoquant la marche triomphale des combattants radicaux contre la discrimination à travers le pays, certains médias suédois remarquent qu'ils ne font que nuire à l'idée en question, en poussant du côté des racistes des individus jusque-là neutres. Les démocrates suédois ont obtenu presque 13% aux dernières législatives en automne 2014. Intelligents, ils ont rapidement rayé de leur vocabulaire la Sarcelle hottentote et l'Istiophorus cafre. Mais cela ne les empêche pas de proposer à la nation un produit raciste dans un emballage "politiquement correct".

Lire aussi:

Finlande: le président signe la loi autorisant le mariage homo
Tchéquie: un hôtelier frappé d'une forte amende pour avoir refusé des Russes
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Tags:
oiseaux, insolite, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook