Ecoutez Radio Sputnik
    George Soros. Archive photo

    Les ONG du milliardaire George Soros "indésirables" en Russie

    © AFP 2018 Brendan Smialowski
    Lu dans la presse
    URL courte
    RBC
    241547

    Les ONG étrangères Open Society et Assistance – des fondations créées par le milliardaire américain George Soros - sont "indésirables en Russie" selon la justice russe.

    La porte-parole du parquet Marina Gridneva a précisé que cette décision avait été prise suite à la requête du Conseil de la Fédération, du ministre des Affaires étrangères et du ministre de la Justice adressée au procureur général de "procéder à la vérification des organisations faisant partie de la stop-liste patriotique".

    La procédure a établi que l'activité de ces organisations représentait une "menace pour les fondements de l'ordre constitutionnel de la Fédération de Russie et la sécurité de l'État".

    La loi sur les "organisations indésirables" a été adoptée en mai 2015. Elle permet aux autorités, en accord avec le ministère russe des Affaires étrangères, d'interdire l'activité des "organisations indésirables" sur le territoire du pays. Une décision est ensuite prise à cet effet par le procureur général ou ses adjoints.

    A l'époque, le chef de la commission pour les affaires étrangères Konstantin Kossatchev avait cité l'exemple de la fondation Soros, de la National Endowment for Democracy (NED, Fondation nationale pour la démocratie créée par le congrès américain), de l'une des plus importantes fondations caritatives des USA — la fondation MacArthur — ainsi que du National Democratic Institute, également fondé par le gouvernement américain.

    Début juillet, le Conseil de la Fédération avait préparé une liste de 12 ONG indésirables. Hormis les organisations mentionnées y figuraient Freedom House, l'International Republican Institute (IRI), la fondation Charles Stewart Mott, la fondation Éducation pour la démocratie, le Centre démocratique d'Europe de l'Est, le Conseil mondial de coordination ukrainien, le Congrès mondial ukrainien, la Mission de terrain en Crimée des droits de l'homme.

    George Soros
    © Fotobank.ru/Getty Images / Dave M. Benett
    Début août, les militants des droits de l'homme avaient annoncé que, selon leurs informations, la fondation Soros quittait la Russie. Ils affirmaient que la fondation avait déjà suspendu l'admission des requêtes des ONG russes pour obtenir des bourses. Cependant, un représentant de la fondation avait souligné que l'organisation poursuivrait son activité en Russie tant qu'elle ne recevrait pas d'"autres recommandations" des autorités russes.

    La représentation permanente de la fondation Soros a œuvré en Russie entre 1995 et 2003. 

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    ONG russes "agents étrangers": Washington préoccupé
    L'APCE appelle la Russie à réviser sa loi sur les ONG
    Russie: des ONG servent de couverture à des activités illégales (Justice)
    Tags:
    ONG, George Soros, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik