Ecoutez Radio Sputnik
    Т-72

    La guerre en Syrie fait doubler les ventes de chars russes

    © Sputnik . Alexei Filippov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    21753
    S'abonner

    L'entreprise russe Uralvagonzavod (UVZ) affiche des résultats sans précédent pour l'année 2016: ses exportations dans le cadre de la coopération militaire et technique ont plus que doublé.

    Un char T-72
    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    UVZ occupait en 2015 la 66e position de la liste des principales entreprises de défense du monde, mais compte tenu de ses volumes de ventes en 2016 (141,9 milliards de roubles soit 2,25 milliards d'euros, en hausse de 30% par rapport à 2015) l'entreprise va bondir de 20 positions pour entrer dans le top-50 des producteurs d'armes.

    Le succès de l'armement russe sur les marchés internationaux s'explique en partie par son utilisation efficace en Syrie. Même les versions plus anciennes des chars T-72 et T-90 résistent aux frappes directes des missiles guidés américains, ce qu'on ne peut pas dire des véhicules de combat américains, allemands ou turcs.

    Par ailleurs, UVZ offre des produits de plus en plus perfectionnés. L'entreprise a lancé en 2016 la production en série de sept nouvelles armes, dont la plus impressionnante est la dernière version du char T-72B3. Ce véhicule est muni d'un moteur plus puissant et d'un système de tir modernisé. La société assemble également les véhicules de déminage BMR-3MA, capables d'ouvrir un passage à travers un champ de mines sans freiner le mouvement du convoi.

    UVZ a également modernisé le lance-flammes mobile lourd TOS-1A Solntsepek, le véhicule d'ingénierie IMR-3M et le tracteur DT-10PM, tout en lançant la production d'un véhicule de secours de sa propre conception.

    L'entreprise a enfin présenté plusieurs nouveautés dans les salons internationaux: le véhicule d'appui-feu Terminator basé sur le châssis du T-72; le système d'explosion à distance des obus à fragmentation et brisants pour les T-72, T-80 et T-90; et un module robotisé de combat muni d'un canon de 57 mm.

    "Aucun véhicule de transport de troupes et de combat d'infanterie au monde ne peut résister à son tir", affirme UVZ.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Les chars russes s'emparent du marché asiatique
    Un an en Syrie, où le baptême du feu pour le char russe T-90
    Le légendaire T-34 russe fait son apparition en Syrie
    Le char russe T-90A lutte contre Daech en Syrie
    Tags:
    ventes, ventes d'armes, char, TOS-1A Solntsepek, T-80 (char), T-90, T-72, Uralvagonzavod, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik