Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)
2242
S'abonner

Le Comité de salut national ukrainien s'apprête à déposer une plainte à la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) de Strasbourg pour que les événements qui se sont déroulés en Ukraine en février 2014 soient reconnus comme un coup d’État.

Selon le chef du comité et ex-premier ministre de l'Ukraine Nikolaï Azarov, le texte de la requête est pratiquement prêt et la plainte sera prochainement déposée. Les experts doutent que cette initiative aboutisse à des résultats politiques, mais la jugent importante sur le plan historique.

En décembre 2016, le tribunal du district Dorogomilovo de Moscou a statué qu'un coup d'État s'était produit en Ukraine en 2014. Prochaine étape: que la communauté internationale parvienne à la même conclusion.

La question principale est de savoir quels sont les véritables objectifs du Comité de salut de l'Ukraine. Car en supposant que la cour internationale prenne une décision en faveur des plaignants, le pouvoir en place à Kiev ne changera pas pour autant. Le Maïdan a été suivi par des élections présidentielles et législatives reconnues par la communauté internationale, y compris la Russie. Il est probablement question d'une tentative de rétablir la réputation personnelle des politiciens "victimes" et de rappeler une nouvelle fois à la communauté internationale le moyen qui a permis aux dirigeants actuels de Kiev d'atteindre l'olympe politique ukrainien.

Oleg Nemenski, directeur de l'Institut russe de recherches stratégiques, a déclaré que le dépôt d'une plainte à la cour internationale n'aurait aucune conséquence politique.

Chroniques de l'EuroMaïdan
© Sputnik . Andrei Stenin
"La politique n'est pas contrôlée à travers un changement de vision sur l'histoire. On peut dire qu'à une époque un tsar a commis une erreur, mais on ne plus rien changer. C'est effectivement plutôt une question historique, de défense de l'honneur et de la dignité", remarque le politologue.

Quoi qu'il en soit, le Comité de salut national ukrainien a l'intention d'aller jusqu'au bout. Il est très important pour les anciens dirigeants du pays que leurs déclarations concernant le coup d'État puissent se baser sur des fondements juridiques. Même s'il est difficile d'interpréter le Maïdan comme quelque chose de différent. De facto, le gouvernement actuel de Kiev est arrivé au pouvoir en marchant sur les pneus et les barricades.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Dossier:
Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)

Lire aussi:

L'ex-Premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov a présenté son livre à Moscou
Evènements en Ukraine : une guerre de civilisation?
Tragédie d'Odessa: un documentaire français diffusé en février
Ukraine/violences: Ianoukovitch accuse Kiev et l'Occident
Tags:
Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), Nikolaï Azarov, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook