Ecoutez Radio Sputnik
    la Coupe des confédérations 2017

    Tout sur les nouveautés de la Coupe des confédérations 2017

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Coupe des Confédérations 2017 (36)
    0 62
    S'abonner

    La Coupe des confédérations sera un test grandeur nature des nouvelles technologies que l'on retrouvera lors de la Coupe du Monde 2018 en Russie. Quelles sont les nouveautés de la Coupe des confédérations?

    Les arbitres devront réagir plus sévèrement aux mauvais comportements

    — Nous avons demandé aux arbitres d'avoir une approche plus sévère quand les joueurs les entourent et font pression sur lui. Les arbitres seront plus intransigeants en cas de comportement incorrect des joueurs, nous en avons informé les entraîneurs et les footballeurs ( directeur du développement de la FIFA Marco van Basten ). Selon le site Sovsport.ru.

    Les arbitres doivent calculer avec une meilleure précision la durée des arrêts de jeu

    Achille le chat
    © Photo. Press service of The State Hermitage Museum
    - C'est généralement une minute après la première mi-temps et trois minutes à la fin du match, mais le temps perdu est en réalité bien supérieur. Même la célébration des buts prend du temps. Les spectateurs ont besoin d'un jeu dynamique. La FIFA appelle à calculer plus exactement le temps des arrêts de jeu pendant la Coupe des confédérations. Même chose concerne les situations quand le gardien retient le ballon pendant plus de 6 secondes. Par exemple, pendant le match de la Coupe du monde de football des moins de 20 ans entre l'Italie et la Zambie à un moment le gardien a tenu le ballon pendant 20 secondes! ( directeur du développement de la FIFA Marco van Basten )

    L'assistance vidéo sera utilisée dans quatre cas de figure

    Le nouveau système pourra être utilisé dans quatre cas: un but marqué, la présence/absence d'un penalty, un carton rouge ( mais pas un second jaune ) et la désignation erronée du joueur fautif.

    Il sera possible d'effectuer un quatrième remplacement pendant les arrêts de jeu

    En demi-finale, pendant le match pour la 3e place et en finale, les équipes auront la possibilité d'effectuer un quatrième remplacement pendant les arrêts de jeu. C'est l'une des nouveautés qui sera testée pour être introduite pendant le Mondial 2018.

    L'assistance vidéo: comment ça marche ?

    La nécessité de revoir un passage du match peut être annoncée aussi bien par l'arbitre principal que par les arbitres vidéo. La VAR ( assistance vidéo à l'arbitrage ) visionne un épisode et informe l'arbitre de son contenu. Puis l'arbitre peut décider de faire confiance à la VAR et changer/maintenir sa décision ou sortir du terrain pour visionner l'épisode lui-même.

    Les avis

    - Même avec toutes les technologies tout ne sera jamais parfait. Le football n'est pas parfait. Les joueurs se trompent parfois, laissent passer des occasions même s'ils jouent tous les jours. C'est la même chose pour les arbitres. Ils peuvent être distraits ou mal interpréter une situation. Nous voulons que l'arbitre puisse lire le jeu. Qu'il n'y ait pas d'erreur ( chef du comité d'arbitrage Massimo Busacca )

    - Pourquoi la décision concernant l'assistance vidéo a demandé autant de temps ? Je ne peux pas vous dire quelle était réellement la situation auparavant car il était question d'un autre président ( de 1998 à 2015 la FIFA était présidée par Sepp Blatter ). D'autres personnes travaillent aujourd'hui à la FIFA. Il est question du président précédent mais aujourd'hui nous gérons les choses et nous nous efforçons de le faire le mieux possible ( directeur du développement de la FIFA Marco van Basten )

    En chiffres

    Pendant la Coupe du monde de football des moins de 20 ans, l'assistance vidéo a modifié 12 décisions, dont 7 ont influencé le résultat du jeu. Il s'agissait de 5 situations de hors-jeu et de 7 fautes ayant entraîné des penalty et des cartons rouges.

    - Nous feront appel à deux arbitres vidéo et à un assistant chargé du hors-jeu. Leurs noms seront connus à l'avance — de la même manière que les noms des arbitres classiques des matchs ( directeur du développement de la FIFA Marco van Basten )

    - Combien coûte la mise en place du système ? Je ne sais pas, ce n'est pas moi qui paie les factures ( rire ). C'est bien pour le football, nous voulons aider. Même si cela coûte cher, le football occupe une place importante dans notre vie. Il faut toujours investir dans ce qui permet d'obtenir des résultats corrects ( directeur du développement de la FIFA Marco van Basten )

    - 30 caméras seront utilisées pour l'assistance vidéo. On utilisera les images des caméras de télévision. Il sera possible de visionner un épisode à partir de différents angles pour déterminer la justesse de la décision. Par exemple, pendant la Coupe du monde de football des moins de 20 ans, sous un angle on ne voyait pas très bien si la décision de l'arbitre de donner un penalty était justifiée. Mais sa justesse a été confirmée en regardant les autres caméras. En combien de temps ? 10-15 secondes, mais cela n'a pas d'importance lorsqu'il est question d'une décision juste ( chef du comité d'arbitrage Massimo Busacca )

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Coupe des Confédérations 2017 (36)

    Lire aussi:

    Tous les stades russes fin prêts pour la Coupe des Confédérations
    Les symboles et attributs extrémistes interdits à la Coupe des Confédérations en Russie
    «La Turquie et l’Allemagne ne se considèrent plus comme des alliés»
    La Russie assurera un séjour parfait aux supporters de foot
    Tags:
    technologies, Coupe des confédérations 2017 de la FIFA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik