Ecoutez Radio Sputnik
    Blé

    La Russie sera le premier exportateur mondial de blé en 2017

    © CC BY 2.0 / Antti-Jussi Kovalainen / Grainy Ladybug
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (août 2017) (72)
    12330
    S'abonner

    Cette année, la Russie exportera un record de 31,5 millions de tonnes de blé et deviendra donc le leader mondial devant les États-Unis, son principal concurrent à l'export. C'est ce qui ressort d'un rapport du ministère américain de l'Agriculture.

    Les auteurs du rapport reconnaissent que les indicateurs de la Russie sont impressionnants: ses exportations de blé atteindront un record de 31,5 millions de tonnes pour l'année agricole 2017-2018. Pendant la saison passée, d'après le ministère, la Russie avait vendu 27,8 millions de tonnes à l'étranger. Selon la chaîne RT.

    «Selon les prévisions, des récoltes plus importantes sont attendues en UE et en Russie, ce qui leur permettra de vendre davantage de blé, réduisant ainsi la part des USA et du Canada dans les exportations mondiales», stipule le rapport.

    Les exportations de blé des USA, poursuit le rapport, chuteront quant à elles de 29,5 à 26 millions de tonnes pour l'année agricole en cours.

    Les exportations de blé de l'UE affichent une tendance à la hausse de 27 à 29,5 millions de tonnes. Sachant que la plus forte augmentation de la production de blé pour l'année agricole 2017-2018 est attendue dans la région de la mer Noire, à laquelle les USA rattachent la Russie et l'Ukraine, ainsi que le Kazakhstan.

    La production de blé russe augmentera pour passer de 72,5 à 77,5 millions de tonnes. Le rapport du ministère américain de l'Agriculture indique également qu'en 2017-2018, la consommation pourrait augmenter en Russie de 40 à 42 millions de tonnes. Une partie des récoltes est utilisée pour la semence et les réserves. Parallèlement, la production de blé aux USA diminuera d'environ 25% pour passer de 62,9 à 47,9 millions de tonnes.

    En outre, selon le ministère américain, la Russie affichera cette année également un record d'exportation de maïs.

    Les exportations de maïs de Russie augmenteront de 5,5 à 6,5 millions de tonnes grâce aux récoltes plus importantes et à une grande demande en Iran.

    Andreï Volkov, vice-président de la commission pour le développement de l'industrie agroalimentaire russe à la Chambre de commerce et d'industrie, note que la Russie a réussi à battre ce record grâce aux changements que connaît le pays.

    «Le matériel moderne, les semences modernes, l'observation. Nous surveillons les semences et ne versons plus les restes des entrepôts. On note aussi une utilisation accrue des engrais. Hormis dans la région du Kouban, nous observons ce phénomène à Rostov qui affiche une production de plus de 8 millions de tonnes pour la troisième année consécutive. Plusieurs régions étaient en retard par le passé mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Les changements climatiques ont également joué un rôle, qui influencent fortement la productivité et l'agriculture», conclut Andreï Volkov.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (août 2017) (72)

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    Réforme des retraites: Delevoye déclare finalement 13 mandats et regrette une «erreur»
    Envoyé par erreur par la poste, un chat passe plus d’une semaine dans un colis
    Tags:
    exportations, blé, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik