Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump, presidente de EEUU

    La guerre commerciale de Trump enterrera-t-elle l'économie américaine?

    © REUTERS / Yves Herman
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (juin 2018) (61)
    8160
    S'abonner

    La passion du Donald Trump pour les déclarations retentissantes pourrait plonger les USA dans une guerre commerciale avec ses partenaires commerciaux, et notamment l'UE, la Chine, le Canada, le Mexique et le Japon.

    La principale idée de Trump, répétée par ses «conseillers», est que le déficit commercial des USA montre si le pays est gagnant ou perdant dans ses échanges avec l'extérieur.

    Etant donné que les États-Unis font face à un déficit de la balance commerciale, le Président américain «sait» que les USA ne peuvent gagner que dans les conditions d'une guerre commerciale, écrit vendredi 15 juin le portail Vestifinance. Pour prendre conscience de l'absurdité de cette supposition, imaginez-vous un monde où il existe seulement deux pays A et B qui produisent uniquement des choux et du bœuf.

    Le pays A peut cultiver seulement des choux qui provoquent une allergie mortelle chez la population locale. Mais cette dernière peut consommer du bœuf. Le pays B peut produire seulement du bœuf qui, elle aussi, provoque une allergie mortelle chez la population locale. Mais cette dernière peut manger du chou.

    Naturellement, le pays A exporte ses choux dans le pays B qui, à son tour, exporte le bœuf dans le pays A. En supposant que le prix des choux vendus par le pays A au pays B équivaut au prix du bœuf vendu au pays A, la balance commerciale est donc égale à zéro.

    Si le dirigeant du pays A cessait le commerce, le déficit commercial serait nul. Mais les habitants du pays A mourraient d'empoisonnement par le chou, tout comme les habitants du pays B mourraient d'empoisonnement par le bœuf. Il n'y aurait pas de vainqueurs, uniquement des perdants de la guerre commerciale.

    Admettons qu'il existe un troisième pays C qui peut produire et consommer aussi bien du bœuf que des choux. Initialement, le pays C n'a pas de relations commerciales, il consomme simplement ce qu'il produit. Mais si le dirigeant du pays A cessait le commerce avec le pays B, tous les habitants du pays A mourraient, y compris son dirigeant. Sans que cela n'affecte le pays B. Ce dernier commercerait avec le pays C qui se réorienterait uniquement sur la production de chou.

    Le Président Trump semble ne rien comprendre. Avec ses conseillers, il a qualifié le Premier ministre canadien de «faible» et de «menteur» qui «mériterait une place spéciale en enfer». Trump a insulté le Mexique, a qualifié la politique migratoire d'Angela Merkel d'«insensée», a accusé la Chine de machinations commerciales, a déclaré que l'UE était pire que la Chine dans le commerce. Trump a quitté le TTP et il est en train de détruire le NAFTA. Il a décrété des taxes contre les partenaires commerciaux, qui engagent les mêmes démarches contre les USA.

    Imaginez les politiciens canadiens appeler la population à cesser de visiter les USA tant que Trump ne présentera pas ses excuses. Imaginez les Chinois instaurer des taxes élevées sur les exportations de smartphones et de composants électroniques d'Apple aux USA. Imaginez l'UE exiger des Américains des visas pour entrer en UE. Imaginer l'UE interdire l'activité de Facebook et de Google pour concurrence déloyale. Imaginez le boycott de Boeing.

    Imaginez le boycott spontané de toutes les marchandises américaines. Imaginez-le, parce qu'honnêtement ce qui s'est produit et se produit déjà est difficile à imaginer. Le Président américain menace à lui seul toute l'économie américaine, conclut le portail.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juin 2018) (61)

    Lire aussi:

    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Entre le Québec et l’Espagne, la guerre des mots fait rage
    Tirs dans une base de l’US Navy en Floride: des morts et des blessés
    Tags:
    guerre commerciale, Donald Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik