Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine a signé un décret de deuil national mercredi à la suite de la tragédie de Kemerovo

    Poutine a signé un décret de deuil national mercredi à la suite de la tragédie de Kemerovo

    © Sputnik . Vitali Ankov
    Russie
    URL courte
    Incendie meurtrier à Kemerovo (25 mars 2018) (21)
    9371

    Vladimir Poutine a signé un décret déclarant le 28 mars journée de deuil national en Russie suite à la tragédie de Kemerovo, a annoncé mardi le service de presse du Kremlin.

    Le 28 mars sera une journée de deuil national en hommage aux victimes de l’incendie dans le centre commercial Zimniaya Vichnia («Cerise d'hiver») qui a eu lieu dimanche à Kemerovo, à 3.600 kilomètres à l'est de Moscou.

    Vladimir Poutine a signé le décret correspondant, a indiqué le service de presse du Kremlin.

    Lors de cette journée de deuil national, les drapeaux russes seront en berne partout dans le pays, les institutions culturelles et les compagnies de radio et de télévision sont invitées à annuler les événements et les émissions divertissantes.

    «Le gouvernement russe, en collaboration avec les autorités publiques russes, prendront les mesures nécessaires afin de venir en aide aux familles des morts et des blessés», selon le document.

    La Croix Rouge russe organise une collecte de fonds pour les familles des victimes de la tragédie de Kemerovo qui a fait 64 morts et plusieurs dizaines blessés.

    L'illumination de toutes les tours de télévision en Russie, y compris celle d'Ostankino à Moscou, sera désactivée du 27 au 29 mars en mémoire des personnes mortes à Kemerovo.

    Mardi matin, le Président russe s’est rendu à Kemerovo. Il a dénoncé «la négligence criminelle et le manque de sérieux» comme étant les facteurs ayant provoqué la tragédie. 

    Le dirigeant a déposé un bouquet de roses au mémorial organisé par les habitants de la ville près du centre commercial. Il a ensuite rendu visite aux blessés qui se trouvent actuellement à l'hôpital et leur a souhaité un prompt rétablissement.

    Le Président a aussi rencontré  un groupe de citoyens méfiants quant à l'enquête sur l’incendie. Il a promis que tous les responsables de la tragédie seraient punis et il a appelé à ne pas douter des données officielles sur le nombre de morts en raison des différentes rumeurs courant sur les réseaux sociaux.

    Le Président russe a exprimé ses condoléances aux familles et aux proches des victimes en commençant sa réunion consacrée à l’incendie, ses causes et ses conséquences, par une minute de silence.

    Un incendie s'est produit le 25 mars dans le centre commercial Zimniaya Vichnia («Cerise d'hiver») de la ville sibérienne de Kemerovo, à 3.600 kilomètres à l'est de Moscou, faisant selon le dernier bilan 64 morts et des blessés, dont plusieurs enfants.

    Une source a dit à Sputnik que 41 enfants figureraient parmi les 64 morts dans la tragédie.

    D'après les premiers résultats du Comité d'enquête, un garde de sécurité du centre commercial avait désactivé le système d'alarme incendie et les sorties de secours avaient été bloquées de façon illégale.

    À l'heure actuelle, cinq personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête sur l'incendie.

    Dossier:
    Incendie meurtrier à Kemerovo (25 mars 2018) (21)

    Lire aussi:

    Incendie dans un centre commercial en Sibérie: le bilan s’aggrave à 64 morts
    Poutine évoque des intox de l'étranger sur la tragédie de Kemerovo
    Tragédie de Kemerovo: l'origine de l’incendie déterminée
    Tags:
    incendie, deuil national, Vladimir Poutine, Kemerovo, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik