Russie
URL courte
4414121
S'abonner

Les efforts de la flotte se concentrent sur la maîtrise de l'incendie qui s'est déclenché le 12 décembre sur le porte-avions russe Amiral Kouznetsov à Mourmansk et ayant fait plusieurs blessés.

Dans la matinée du 12 décembre, un incendie a embrasé le porte-avions russe Amiral Kouznetsov stationné à Mourmansk, dans le nord de la Russie européenne, selon les services d'urgence.

Le nombre de blessés sur le porte-avions a été réévalué plus tard à 11. Précédemment, six blessés avaient été dénombrés, dont un dans un état grave, selon les services d'urgence.

Deux militaires, qui luttaient contre le feu sur l'Amiral Kouznetsov, ont été atteints aux voies respiratoires, leur pronostic vital n’est pas engagé, a fait savoir le ministère de la Défense. Il n’y a pas de munitions ni d’armements sur le navire, précise le service de presse de la Flotte du nord.

«À la suite de travaux par points chauds dans la première unité de production d'énergie, un incendie s'est déclaré dans la cale», a fait savoir le porte-parole des services d'urgence.

Comme l’a expliqué aux médias russes le président de la Corporation de construction navale (OSK), Alexeï Rakhmanov, le feu s'est déclaré à la suite de travaux de soudure. La calamine s’est retrouvée sur les ponts inférieurs. Un départ de feu local s'est produit. Pour une quelconque raison, le matériel démantelé et les restes des liquides inflammables n’avaient pas été rangés. 

«Un facteur humain», a-t-il résumé.

Le porte-avions stationne actuellement à quai à Mourmansk pour des travaux de réparation. La séquence publiée sur les réseaux sociaux sur les lieux du sinistre montre une fumée sombre et épaisse se dégager au-dessus du navire.

Les premiers messages alertant de l'incendie ont été communiqués vers 10h16 (heure de Moscou). Une heure plus tard, la surface touchée par les flammes était déjà passée de 20 à 120 mètres carrés, toujours selon un porte-parole des services d'urgence. 

Tous les ouvriers ont été évacués du navire.

Au départ, trois personnes avaient été annoncées comme portées disparues, selon un porte-parole des services d'urgence. Plus tard, il a été communiqué que le sort de deux ouvriers sur les trois concernés restait inconnu. Le service de presse du Centre de réparation des navires Zvezdotchka n'a pas confirmé les informations concernant les personnes portées disparues.

Un mort parmi les militaires

La Flotte du nord a par la suite déclaré qu’un militaire avait trouvé la mort lors de la localisation de la source de fumée sur le porte-avions Amiral Kouznetsov. En outre, la recherche d’un officier disparu est toujours en cours.

Lire aussi:

Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Tags:
Mourmansk, Admiral Kouznetsov (porte-avions), Russie, incendie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook