Russie
URL courte
461439
S'abonner

Lors de la consultation populaire de ce mercredi 1er juillet, une écrasante majorité des Russes ont approuvé le projet de réforme constitutionnelle, annonce la Commission centrale des élections.

Après dépouillement de 98,01% des bulletins de vote, 78,05% des citoyens russes étaient favorables aux amendements à la Constitution alors que 21,14% se sont prononcés contre la réforme constitutionnelle, a annoncé la Commission centrale des élections à l’issue du scrutin de ce mercredi 1er juillet.

Le taux de participation à la consultation populaire était de 65%.

Ella Pamfilova, la présidente de la Commission, a indiqué ce matin que depuis le 25 juin, le jour de l’ouverture des bureaux de vote, plus de 58.569.355 Russes avaient participé au scrutin sous le contrôle de 526.584 observateurs.

Réforme constitutionnelle

Le 1er juin, le Président russe a annoncé que la consultation populaire sur les amendements à la Constitution se tiendra le 1er juillet. Toutefois, dans les conditions de l’épidémie de Covid-19, les autorités russes ont pris la décision d’ouvrir les bureaux de vote le 25 juin pour ainsi espacer dans le temps les électeurs.

Les amendements à la Loi fondamentale sont consacrés aux nouveaux pouvoirs du Président, des membres du gouvernement et des fonctionnaires de différents niveaux.

Ils fixent les garanties sociales de l’État par rapport aux citoyens, modifient les pouvoirs du parlement, interdisent la séparation des territoires fédéraux et établissent le statut de la langue russe.

En outre, ils autorisent le chef de l’État en exercice à présenter sa candidature lors de l’élection présidentielle de 2024.

Lire aussi:

Un migrant en tue un autre et tente de violer une femme en pleine rue en 24h à Paris
Sortie de l'état d'urgence et pass sanitaire: l'Assemblée adopte finalement le texte
Le paradoxe Erdogan: le «sauveur» de la Palestine qui a besoin d’Israël
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tags:
référendum, Vladimir Poutine, Constitution, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook