Russie
URL courte
Par
17982
S'abonner

Le Service fédéral de sécurité (FSB) russe a annoncé avoir déjoué un attentat à la bombe dans la capitale, alors que de nombreuses autres tentatives ont été entreprises ces derniers mois en Russie et notamment à Moscou.

Un homme qui se préparait à faire exploser une bombe artisanale dans un lieu public de Moscou a été arrêté lors d’une opération spéciale, a annoncé ce jeudi 15 juillet le Service fédéral de sécurité (FSB) russe.

«Une opération lancée à Moscou a permis d’arrêter un citoyen russe qui avait l’intention d’organiser une attaque terroriste en juillet en faisant exploser une bombe artisanale dans un lieu public», a indiqué le FSB dans un communiqué.

Une cache aménagée par le suspect et découverte par les forces de l’ordre contenait des éléments d’une bombe. Les forces de l’ordre ont en outre découvert des instructions sur l’assemblage de charges explosives et la correspondance entre le suspect et des membres d'organisations terroristes internationales se trouvant en Syrie.

La direction d’enquête du FSB a ouvert une information judiciaire et poursuit son enquête.

«L’identité du terroriste présumé n’est pas divulguée dans l’intérêt de l’enquête», ajoute le FSB.

Attentats déjoués récemment en Russie

Depuis le début de l’année, le FSB a régulièrement fait des annonces sur des attentats déjoués, parfois plusieurs fois par mois.

Le 9 juillet, un membre de Daech* de 21 ans, qui préparait une explosion, a été interpellé dans la région de Moscou. Le 29 juin, les forces de l’ordre ont arrêté un Russe qui préparait des attaques simultanées au couteau et aux armes à feu à Moscou. Le 1er juillet, le FSB a arrêté un Russe qui comptait faire exploser une bombe dans un lieu public de Moscou.

Fin mai, deux attentats ont été déjoués dans le territoire de Stavropol où le FSB a arrêté un homme ayant prêté allégeance à Daech*, qui préparait une attaque avec un engin incendiaire contre les transports publics. Un autre suspect arrêté, arrivé d’un pays d’Asie centrale, s’est vu confisquer des éléments d’une bombe et des explosifs.

Le 25 mai, le FSB a annoncé avoir déjoué un attentat prévu pour le 9 mai, la fête de la Victoire, à Norilsk, dans le territoire de Krasnoïarsk. Un membre de Daech* a été interpellé en Crimée le 22 avril.

Le 9 avril, un attentat a été déjoué en Crimée où la police a arrêté deux jeunes hommes, membres du groupe terroriste Hayat Tahrir al-Cham*. Selon l’enquête, ils voulaient faire exploser des bombes dans un établissement d’enseignement de Simferopol et se rendre en Syrie via l’Ukraine et la Turquie pour y rejoindre les terroristes.

Le 5 avril, un islamiste, qui était en train de préparer une attaque à la bombe, a été arrêté à Kislovodsk, dans le territoire de Stavropol. Une quinzaine d’autres personnes ont été arrêtées dans la même ville pour l’organisation d’une filière de financement des terroristes et la création d’une cellule de Daech*.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
FSB, Russie, attentat, Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook