Ecoutez Radio Sputnik
    cigarette électronique

    Le vapotage a tué plus de 30 personnes aux États-Unis

    CC0 / haiberliu
    Santé
    URL courte
    854
    S'abonner

    Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont annoncé que plus de 30 morts liées à la cigarette électronique avaient été recensées aux États-Unis depuis les premiers cas apparus cette année. Le nombre de malades approche les 1.500 personnes.

    Le nombre de cas mortels à cause des maladies liées au vapotage a dépassé les 30 aux États-Unis, et ce depuis l’apparition des premiers cas de maladie au mois de mars, ont indiqué les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

    En outre, les autorités sanitaires ont souligné que le nombre de personnes atteintes de maladies approchent les 1.500.

    Jeudi 3 octobre, le bilan s’élevait déjà à 18 morts et 1.080 malades à cause de la cigarette électronique aux États-Unis.

    Selon les CDC, mardi 15 octobre, 33 cas mortels ont été recensés dans 24 États. Tandis que des maladies liées au vapotage ont été enregistrées dans 49 États, c’est-à-dire dans tous les États, sauf l’Alaska.

    Pourtant, la cause de ces maladies n’est pas encore connue. En outre, les cigarettes électroniques susceptibles de les provoquer n’ont pas encore été identifiées.

    Cependant, la Food and Drug Administration (FDA) a détecté la présence d’huile et de vitamine E dans des liquides contenant de la marijuana que des vapoteurs malades fumaient. Ainsi, cette huile pourrait être la cause probable de maladies.

    La semaine dernière, les autorités sanitaires ont déclaré que les maladies peuvent être provoquées par différentes causes dans chaque région du pays.

    Problème du vapotage

    Face à l’ampleur du problème lié au vapotage, les liquides aromatisés ont été interdits dans certains États, dont New York, le Michigan et Rhode Island. Le Massachusetts a quant à lui interdit la vente de toutes les cigarettes électroniques.

    En outre, Donald Trump avait annoncé, le 11 septembre, qu’il souhaitait interdire les liquides aromatisés au niveau national, ne précisant pas les délais exacts.

    On suppose que les vendeurs seront obligés d'obtenir l'autorisation de vendre chaque type de ces produits auprès des autorités, mais le mécanisme n'a pas encore été prescrit.

    Tags:
    décès, Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), malades, e-cigarette, maladies, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik