Santé
URL courte
3116492
S'abonner

Manger de tout mais avec modération? Des nutritionnistes espagnols ont analysé l’idée et ont énuméré les aliments à proscrire à jamais, dont les produits laitiers écrémés, ceux à base de farine raffinée ou encore les saucisses.

Certains aliments doivent être complètement bannis car non seulement ils ne procurent pas d'avantages, mais leur consommation peut être nocive à moyen et long terme, ont affirmé des nutritionnistes espagnols au journal La Vanguardia.

Selon ces derniers, l’idée que les gens puissent consommer de tout mais modérément est fausse. 

«C'est une véritable barbarie»

«Le paradigme de cette croyance erronée se trouve probablement dans l'alcool, et les nutritionnistes sont confrontés chaque jour à ce que deux verres par jour de vin ou de bière puissent même être bons pour la santé, ce qui n'est pas seulement faux: c'est une véritable barbarie», a indiqué la nutritionniste Pilar Esquer, professeure dans l’établissement Gasma de Castellón.

Parmi les produits à exclure figurent donc l’alcool, les saucisses, les produits laitiers écrémés, les pâtisseries, les produits semi-finis ainsi que les produits portant les étiquettes «faible en calories», «zéro» ou «sans sucre».

La farine raffinée doit aussi être évitée car elle entraîne une chute de glucose dans le sang. Selon Mme Esker, cela pourrait contribuer au développement du diabète.

«Pendant le traitement des céréales, les fibres et d’autres nutriments sont gaspillés. En outre, les produits raffinés ont un indice glycémique élevé, ils sont donc moins nutritifs», a ajouté la nutritionniste Maria Merino.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
De mystérieux objets célestes circulaires intriguent des astronomes
Tags:
santé, produits alimentaires, alimentation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook