Santé
URL courte
8341
S'abonner

Une opération du cancer du pancréas s’est mal terminée pour une Roumaine de 66 ans après que sa peau, traitée avec un désinfectant à base d'alcool, s’est enflammée lorsqu’un chirurgien a utilisé un bistouri électrique.

Un événement tragique s’est produit le 22 décembre dans l'hôpital Floreasca de Bucarest où un bistouri électrique a mis le feu au corps d’une femme après que sa peau a été désinfectée à l’aide d’une substance à base d'alcool.

La femme, qui devait être opérée pour un cancer du pancréas, est décédée à l’hôpital une semaine après suite à la brûlure de 40% de son corps, écrivent des médias.

La famille de la victime a déclaré aux médias roumains qu'elle n'avait pas été informée sur «la gravité de la situation» ou concernant des détails de ce qui s'était passé. Le personnel médical lui avait seulement fait part d'un «accident».

«Nous avons découvert certains détails dans la presse, lorsqu'ils ont été diffusés sur les chaînes de télévision. Nous ne portons pas d'accusations, nous voulons juste comprendre ce qui s'est passé», expliquent les membres de sa famille.

Si le ministre de la Santé, Victor Costache, a promis d'enquêter sur cet accident «traumatisant» et s’est dit espérer que des leçons seront tirées, le secrétaire d'État roumain à la Santé Horatiu Moldovan a mis en cause des chirurgiens qui «auraient dû savoir qu'il était interdit d'utiliser un désinfectant à base d'alcool pendant les procédures chirurgicales effectuées avec un bistouri électrique».

La Roumanie est le pays de l’UE qui dépense le moins pour son système de santé, à la fois par habitant et en pourcentage de son PIB. Elle a le taux de mortalité infantile le plus élevé du continent, ainsi qu'une infrastructure hospitalière sous-développée et une pénurie persistante de personnel médical.

Lire aussi:

Le bilan journalier des nouveaux cas en France plus de cinq fois plus élevé que la veille
Déluge de feu en terre sainte: dans l’escalade, Israël et la Palestine peuvent compter sur leurs alliés
«Le dernier rempart de la paix civile est en train de céder», s’inquiète Philippe de Villiers
Le «champignon noir»: ce redoutable inconnu qui s’attaque aux patients rétablis du Covid
Tags:
morts, incident, opération, Roumanie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook