Santé
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
13254
S'abonner

Alors que ce virus provenant de Chine a déjà tué 41 personnes et en a contaminé plus d’un millier, la question de son infectivité, notamment via des colis, suscite de plus en plus d’inquiétudes. Mais les spécialistes de la santé se veulent plutôt rassurants à cet égard.

Depuis l’apparition du coronavirus chinois, avec trois cas recensés en France, de nombreuses questions ont été publiées sur les réseaux sociaux concernant sa propagation via les colis. Les internautes s’inquiétaient, parfois avec humour, du risque de déballer des articles achetés sur les sites Aliexpress ou Wish et livrés depuis la Chine. Des experts consultés par Le Parisien ainsi que BFM TV ont tenté de répondre à leurs inquiétudes.

La question se trouve plutôt dans la durée de survie du virus quand il ne trouve pas un hôte. «À ma connaissance, la transmission d'un virus par le contenu d'un colis, c'est du jamais-vu», a indiqué au Parisien Éric D’Ortenzio, épidémiologiste à l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

Les modes de transmission connus jusqu’à maintenant sont via un animal ou un humain. Aucune contamination par un objet importé de Chine n’est encore connue à ce jour. Le ministère de la Santé affirme qu’il s’agit d’un virus «fragile», qui ne vit que quelques heures à quelques jours selon le milieu dans lequel il se trouve. Il est ainsi peu probable qu’il survive à un trajet en bateau de plusieurs jours ou dans les températures extrêmes de la soute d’un avion.

Vincent Enouf, chercheur à l’institut Pasteur et responsable adjoint du Centre national de référence des virus respiratoires, invite toutefois à la prudence. «Il reste encore beaucoup d’inconnues concernant ce virus», a-t-il affirmé à BFM TV, tout en soulignant que «le meilleur mode de transmission d'un virus reste les postillons, les gouttelettes». Avant d’ouvrir un colis en provenance de Chine, un lavage des mains et un nettoyage des surfaces devrait supprimer tout risque de contamination.

Les Simpson l’avaient prédit

La célèbre série d’animation américaine avait prédit un événement similaire il y a 17 ans. Dans l’épisode 21 de la saison 4, intitulé «Marge à l’ombre» et diffusé pour la première fois en 1993 aux États-Unis, Homer est contaminé par une grippe inquiétante après avoir ouvert un colis en provenance d’Osaka au Japon. Le virus contaminera ensuite toute la ville de Springfield.

Le coronavirus

Les premiers cas de pneumonie liée au coronavirus 2019-nCov ont été confirmés à Wuhan, en Chine, le 31 décembre. Toutes les personnes infectées avaient été présentes au marché de cette ville de 10 millions d’habitants. Près de 40 millions de personnes dans la région ont été mises en quarantaine, le virus se propageant néanmoins en dehors du pays. Trois cas ont été détectés en France, deux aux États-Unis, et d’autres ont été recensés principalement dans des pays asiatiques.

À la date du 25 janvier, le bilan des victimes s’élève à 41, toutes en Chine. Près de 1.300 personnes seraient contaminées. Plusieurs laboratoires se sont lancés dans l’élaboration d’un vaccin. Lors de l’apparition du virus grippal H1N1 en 2009-2010, la France avait dépensé près de 380 millions d’euros pour se procurer le vaccin, mais une grande partie du stock n’avait jamais été utilisée.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Tags:
OMS, santé, AliExpress, risques, épidémie, Chine, colis, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook