Santé
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
3541
S'abonner

En raison de l’épidémie du Covid-19 qui sévit dans le monde, Moscou prend à son tour des mesures appropriées et prévoit d’expulser près d’une centaine d’étrangers qui transgressent le régime d’isolement.

Moscou entend expulser 88 étrangers à la suite de la violation du régime d’isolement en raison de la contamination au coronavirus, a annoncé ce 28 février Anastasia Rakova, adjointe au maire de la capitale russe pour les questions du développement social.

«Des rondes sont organisées tous les jours sur les lieux les plus fréquentés et les lieux d’habitation de citoyens chinois, ainsi que de Russes et d’étrangers arrivés depuis la Chine à Moscou avant l’introduction d’un contrôle total aux frontières», a-t-elle indiqué.

Anastasia Rakova a précisé que ces personnes avaient été identifiées lors de ces rondes organisées par la police dans des hôtels, foyers, appartements privés, ainsi que dans les transports en commun, notamment dans le métro.

«Il n’y a aucun cas de contamination au nouveau coronavirus à Moscou», a-t-elle néanmoins souligné.

Elle a également fait remarquer que toutes les mesures nécessaires étaient prises pour contrôler la situation.

«Au 27 février, 80 personnes restent dans un centre d’observation pour respecter le régime d’isolement en conformité avec une résolution du chef des services sanitaires», a ajouté Anastasia Rakova.

Plus de 200 personnes présentant des signes d’une infection respiratoire virale ont été hospitalisées à Moscou depuis le 24 janvier en raison d’une éventuelle période d’incubation et 145 ont d’ores et déjà quitté l’établissement.

Le virus dans le monde

Entretemps, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé ce 28 février qu’elle avait porté à «très élevé» le niveau du danger du nouveau coronavirus qui a déjà fait au total 2.867 morts, tandis que le nombre de personnes contaminées est d’environ 79.000 en Chine et plus de 5.000 dans le reste du monde.

Par ailleurs, un premier chef d’État, le dirigeant mongol Khaltmaagiyn Battulga, a été placé en isolement pour 14 jours après son retour de Chine, tout comme les autres membres de la délégation.

Enfin, des traces du virus ont été découvertes sur le chien d'une femme malade à Hong Kong alors que l’animal ne présentait aucun symptôme de la maladie.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Point sur le Covid-19: le monde se dirige vers une grave récession économique
Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
La police entre chez lui pour vérifier son identité et y fait une trouvaille inattendue
Tags:
expulsions, étrangers, Covid-19, Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook