Santé
URL courte
1613111
S'abonner

Prétendant que la France a manqué de réactivité et de préparation, un anthropologue suisse et expert en santé publique a condamné dans Morandini Live la stratégie française de lutte contre le Covid-19, en rappelant que le confinement «n'a jamais été une recommandation de l'OMS» et que toutes les bonnes pratiques ont tardé à venir.

Évoquant un désastre et estimant que le confinement est incohérent, l'anthropologue et expert en santé publique Jean-Dominique Michel s’est exprimé dans l'émission Morandini Live en direct sur CNews et Non Stop People.

Le confinement n’est pas une solution pour protéger la population contre la propagation du virus, selon lui, ce qu’il prouve en rappelant que cela n’a ni été une recommandation de l’OMS, ni la pratique qui a été introduite dans les pays qui ont eu les meilleurs résultats lors de l’épidémie.

«Donc, quand j'entends en boucle des discours officiels disant que c'est le confinement qui permet de protéger la population, alors que toutes les meilleures sources le contredisent, à ce moment-là, dans le silence assourdissant des médias et de mes collègues scientifiques, je me sens une responsabilité de dire "Écoutez, ce n'est pas ce que nous indique à nouveau les références les plus solides!"», a-t-il martelé.

Les bonnes pratiques

D’après lui, la meilleure stratégie qui aurait prouvé son efficacité, c’était le dépistage à grande échelle du plus grand nombre de personnes, suivi par une isolation de ceux testés positifs.

«La bonne pratique, elle est à l'inverse de ce qui a été fait. C'est d'abord dépister le plus rapidement possible le plus de gens possibles, mettre en quarantaine les gens contaminés pour éviter qu'ils en contaminent d'autres, protéger les personnes à risque avec un confinement limité dans le temps, et enfin mettre des mesures de protection comme des masques, de la distanciation sociale», a expliqué Jean-Dominique Michel.

Il souligne que la France a raté, d'après lui, cette étape et le moment où ces mesures auraient dû être mises en œuvre, c’est pour cela qu’il ne lui reste que confiner la population.

«La France a raté le coche, et après, c'est clair qu'une fois que vous êtes dépourvu de tous les moyens efficaces de réagir, à part rester chez soi, on n’a pas d'autre solution.»

L'anthropologue suisse évoque l’Allemagne comme bon exemple qui a pris «la pente très rapidement, d'organiser le soutien logistique pour pouvoir faire ce dépistage à grande échelle», malgré le fait que les informations sur le virus aient été communiquées en même temps et de la même manière en France et en Allemagne, regrette-t-il.

«La France a été prise au dépourvu par un manque de réactivité et de préparation.»

Lire aussi:

Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Le couvre-feu et la Garde nationale à Washington suite aux manifestations devant la Maison-Blanche - vidéos
Tags:
confinement, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook