Santé
URL courte
Par
612334
S'abonner

La probabilité d'infection par le Covid-19 et la gravité du déroulement de la maladie dépendent du groupe sanguin, relate MedicalXpress faisant la synthèse de deux études publiées dans la revue Blood Advances. Il s'est avéré que les personnes ayant un sang de type O étaient moins touchées par le coronavirus.

La revue Blood Advances a publié le 14 octobre deux études démontrant l'influence du groupe sanguin sur la probabilité d'être infecté par le Covid-19, rapporte MedicalXpress.

Dans une première étude, des chercheurs ont comparé les données de plus de 473.000 personnes atteintes du Covid-19 au Danemark à plus de 2,2 millions de personnes de l'ensemble de la population générale.

Les patients du groupe O moins nombreux

Parmi les patients atteints du Covid-19 se trouvaient un pourcentage plus faible de personnes de groupe sanguin O et des pourcentages plus élevés de personnes de types A, B et AB.

Il s'ensuit que les personnes ayant un sang A, B ou AB sont plus susceptibles d'être infectées que celles dont le sang est de type O. Les taux d'infection étant similaires chez les personnes ayant les groupes sanguins A, B et AB.

Une autre étude a été menée auprès de 95 malades graves hospitalisés au Canada. Les patients avec un sang de type A ou AB avaient plus souvent besoin d'une ventilation artificielle, ce qui suggère qu'ils avaient des taux plus élevés de lésions pulmonaires dues au Covid-19.

Les groupes A et AB plus vulnérables aux dysfonctionnements

Les patients ayant un sang de type A et AB étaient plus nombreux à nécessiter une dialyse pour insuffisance rénale, ajoute l'étude.

Les chercheurs ont constaté que les patients avec des groupes sanguins A et AB pouvaient avoir un risque accru de dysfonctionnement ou d'échec d'organe que ceux avec du sang de type O ou B.

Ils ont également signalé que, bien que les personnes des groupes sanguins A et AB n'aient pas eu d'hospitalisations globales plus longues que celles des types O ou B, elles restaient plus longtemps en soins intensifs ce qui peut indiquer que la maladie se déroulait de façon plus grave.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Ces 17 millions de Français seront prioritaires pour obtenir le vaccin anti-Covid
Tags:
étude, Canada, Danemark
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook