Santé
URL courte
Par
11414
S'abonner

Un tiers des malades du coronavirus présentent des anormalités cérébrales, telles que des problèmes d’élocution et une certaine confusion, selon une étude menée par des chercheurs du Bayor College of Medicine, aux États-Unis.

Depuis qu’il a frappé, le coronavirus fait l’objet de nombreuses recherches. Des scientifiques à travers le monde étudient en profondeur son impact sur la santé. Bien que le Covid-19 ait été principalement associé à des difficultés respiratoires, il peut également toucher d’autres organes, dont le cerveau.

Ainsi, une récente étude menée par des scientifiques du Bayor College of Medicine (États-Unis) et parue dans Seizure: European Journal of Epilepsy établit le lien entre le coronavirus et les «anormalités» au niveau du cerveau.

Ayant analysé 84 études sur les complications du coronavirus, les scientifiques ont conclu qu’un tiers des patients présentaient des anomalies dans le lobe frontal du cerveau.

«Nous avons trouvé plus de 600 patients affectés de cette manière. Auparavant, quand nous avions vu cela dans des petits échantillons, nous ne savions pas si c'était une coïncidence, mais maintenant nous pouvons dire avec confiance qu'il y a un lien», affirme Zulfi Haneef, professeur adjoint de neurologie au Baylor College of Medicine, cité par CNews.

Les chercheurs ont également constaté que l’âge moyen des personnes touchées était de 61 ans. En outre, cette complication a été plus fréquente chez les hommes que chez les femmes.

Des dommages irréversibles

Cependant, le lien entre le Covid-19 et le cerveau reste à étudier de manière plus profonde. En effet, les scientifiques n’expliquent pas la raison principale qui entraîne ces anormalités. Parmi leurs hypothèses les: effets indirects du Covid, comme le manque d’oxygène ou des problèmes cardiaques.

«Il est nécessaire de faire des électro-encéphalogrammes [EEG] sur un échantillon plus large de patients», avancent les scientifiques.

Ils rappellent néanmoins que le cerveau ne peut pas se régénérer, ce qui signifie que le dommage sera sans doute irréversible.

Ainsi, les chercheurs recommandent aux patients de passer un test d’EEG s’ils ont des problèmes d’élocution, de confusion ou ne peuvent se remettre après une sédation.

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
épidémie, cerveau, anomalies, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook