Santé
URL courte
Par
151480
S'abonner

Alors que la vaccination contre la rougeole a été interrompue dans certains pays suite à des mesures restrictives liées à la pandémie, l’OMS estime que 94 millions d’enfants n’ont pas été protégés contre cette maladie infantile. Des scientifiques évaluent la possibilité d’une épidémie de cette affection l’année prochaine, rapporte The Lancet.

La pandémie de Covid-19 peut provoquer une explosion de la rougeole, estiment les scientifiques de l'institut de recherches pour enfants de Murdoch à Melbourne, selon le journal The Lancet.

Les chercheurs sont notamment inquiets de la pause dans la vaccination des enfants contre la rougeole en raison des mesures restrictives liées à la pandémie. Les auteurs de l'étude ont fait attention au fait que, d’après les estimations de l’OMS, à la fin octobre à cause du retard pris par les campagnes de vaccination dans 26 pays, 94 millions d'enfants n’ont pas reçu les inoculations planifiées.

Les chiffres du premier semestre 2020 montrent que le nombre de cas de rougeole dans la plupart des pays est en baisse, cependant cette réduction est «plus lugubre, qu'encourageante, et préfigure de futures explosions».

Raisons évoquées par les scientifiques

En outre, les chercheurs indiquent que la réduction du taux d’incidence de la rougeole est typique cette année pour le cycle épidémique de l'infection. Cela reflète la réduction de la transmission des infections respiratoires grâce aux mesures de quarantaine et à la restriction des voyages internationaux comme intérieurs.

La pandémie a affecté l'économie des pays ce qui entraîne de la famine, de la malnutrition avec une immunité réduite et ainsi la probabilité du retour de la rougeole, soulignent les scientifiques. À leur avis, dans l'immédiat il faut s’attendre à une augmentation du nombre d’enfants non vaccinés contre la rougeole, y compris ceux qui vivent dans les communautés pauvres où il y a des soucis au niveau du système de santé publique. De plus, le problème de la sous-alimentation continuera de s'accroître.

Tout cela permet de supposer que l'année prochaine, la rougeole pourrait se transformer en épidémie.

Pour prévenir cela, il est nécessaire d'aider les pays à poursuivre la campagne de vaccination ainsi que de se préparer aux explosions attendues, concluent les chercheurs.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
rougeole, santé, science, Covid-19, épidémie, maladies
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook