Santé
URL courte
Par
111038
S'abonner

Les données du Bureau de la statistique nationale du Royaume-Uni recueillies entre août et octobre 2020 indiquent que le symptôme le plus fréquent du Covid-19 est la perte du goût et de l'odorat. Contrairement, donc, à l'idée répandue attribuant les principaux signes avant-coureurs à la fièvre et à une toux sèche.

Les dernières données compilées par des chercheurs du Bureau britannique des statistiques nationales (Office for National Statistics) ont révélé qu'une perte du goût et de l'odorat (anosmie) était le symptôme du Covid-19 le plus fréquemment signalé parmi ceux ayant été testés positifs d'août à octobre.

Parmi les plus de 35 ans, entre 20 et 40% souffraient d'anosmie, contre environ de 15 à 25% ayant de la fièvre et 13 à 18% une toux.

La différence était encore plus prononcée chez les jeunes, avec jusqu'à 60% des moins de 35 ans souffrant d'anosmie contre de 15 à 25% ayant de la fièvre et moins de 10% une toux.

Perte du goût et de l'odorat en augmentation

Le tableau général brossé par les données révèle que du 15 août au 26 octobre le nombre de personnes testées positives avec des symptômes de perte du goût ou de l’odorat a le plus augmenté dans toutes les tranches d'âge.

Selon les données de l'Organisation mondiale de la santé le nombre de cas sur la planète se rapproche des 59 millions et plus de 1,38 million de personnes sont décédées. Les pays les plus touchés sont les États-Unis, l'Inde et le Brésil. La France, la Russie, l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Italie, l'Argentine et la Colombie font également partie des dix pays les plus éprouvés.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Tags:
symptômes, Covid-19, Office for National Statistics (ONS) britannique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook