Santé
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)
5434
S'abonner

Spoutnik V a montré une efficacité de plus de 90 % d'après l'analyse des données au point de référence final dans le cadre de la troisième phase de l'étude clinique post-enregistrement, a-t-il été déclaré ce 14 décembre lors d'un point de presse. Il est à noter que le vaccin s'est avéré efficace à 100 % contre les formes graves de la maladie.

La troisième phase des essais de Spoutnik V permet d'évaluer son efficacité à 91,4%. Toutefois, comme l’a fait remarquer Kirill Dmitriev, à la tête du Fonds russe des investissements directs, lors d’un point de presse dédié aux résultats du vaccin, ce pourcentage devrait augmenter car seront prises en compte au fur et à mesure les données obtenues au-delà du 21e jour après la vaccination.

Il a en outre été indiqué qu’aucun effet indésirable imprévu n'avait été constaté par les médecins au cours des essais. La surveillance des participants se poursuivra pendant au moins six mois après leur première injection.

«Il est évident qu'il a une grande efficacité, mais comme nous comptons à partir de 21 jours et que nous avons inclus les cas, nous espérons également qu'avec l'allongement des délais de vaccination à 28, 35, 42 jours, nos chiffres d'efficacité augmenteront», a pour sa part déclaré Denis Logounov, microbiologiste qui dirige le groupe ayant développé Spoutnik V, lors du point de presse.

En outre, le directeur du Fonds russe d’investissements directs, a rappelé que le vaccin russe contre le Covid-19 faisait partie des trois plus efficaces au monde.

100% efficace contre la forme sévère

M.Dmitriev a en outre souligné que Spoutnik V avait démontré une efficacité de 100% contre la forme sévère de la maladie.

En effet, parmi les cas confirmés dans le groupe ayant reçu le placebo, 20 cas graves ont été enregistrés, alors que chez les personnes à qui a été administré le vaccin, aucun cas sévère n’a été recensé.

Méthodologie

Le calcul de l’efficacité a été effectué sur la base des données relatives aux 22.714 volontaires ayant reçu la première et la deuxième injection du vaccin ou un placebo, et au troisième et dernier point de référence, avec 78 personnes tombées malades, conformément au protocole de la troisième phase de recherche clinique. Parmi ces 78 cas, 62 avaient reçu un placebo et 16 le vrai vaccin. Une corrélation de groupe de un pour trois. L'efficacité de Spoutnik V a ainsi été confirmée à plus de 90% à chacun des points de référence -92% dans le premier (avec 20 malades) et 91,4 % dans le second (39 malades), pour rappel.

Un enregistrement accéléré

À la question de savoir si les résultats permettaient d’accélérer l’enregistrement du vaccin à l’étranger, Kirill Dmitriev a expliqué que c’était prévu pour beaucoup de pays, dont l’Inde, la Biélorussie et les Émirats arabes unis, mais aussi divers pays d’Amérique latine, d’Asie et du Proche-Orient.

Et de préciser que dès décembre, les documents nécessaires seront soumis en vue d’enregistrer en accéléré le vaccin en Argentine, puis, en janvier, pour tous les pays clés.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)

Lire aussi:

Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Trois roquettes tirées depuis le Liban en direction d'Israël
L'armée d’Israël lance une opération dans la bande de Gaza
Mère immolée à Mérignac: le garde des Sceaux hué au Sénat
Tags:
pandémie, vaccin, santé, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook