Santé
URL courte
Par
439
S'abonner

Alors que l’étude d’une nouvelle souche du coronavirus se poursuit, il est essentiel de rester vigilant, a souligné le chef du bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé qui a également informé que des cas d’infection avec cette souche avaient déjà été détectés dans huit pays européens.

Une nouvelle souche de coronavirus a été détectée dans huit pays européens, a déclaré le chef du bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Hans Kluge.

«Il est essentiel de renforcer les mesures de protection existantes», a-t-il écrit sur Twitter.

Kluge a appelé à respecter la distanciation physique, à porter des masques et à rester dans les soi-disant bulles de soutien qui permettent de créer un cercle de communication pendant les mesures restrictives et d'éviter l'exclusion sociale.

Le représentant de l'OMS a ajouté que la nouvelle souche se répandait probablement dans les groupes d'âge plus jeunes.

Il a souligné que la vigilance était de mise alors que l'étude de la nouvelle variante du coronavirus se poursuit.

La nouvelle variante du coronavirus

Plus tôt, une nouvelle variante du coronavirus, potentiellement plus contagieuse pour les enfants que la précédente, avaient été identifiée par les autorités britanniques. Sa propagation ayant été qualifiée de «hors de contrôle» par le secrétaire d’État britannique à la Santé Matt Hancock, Londres et une partie de l’Angleterre ont été reconfinées.

Suite à la détection de cette mutation, des dizaines de pays, dont la France, ont suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Dupond-Moretti «n’a pas jugé utile de signaler» que les bulletins de la gauche étaient absents de son bureau de vote
Une toxicomane attaque et blesse au visage un enfant de 2 ans dans le quartier de Stalingrad – photos
Tags:
Covid-19, santé, souche de coronavirus, OMS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook