Santé
URL courte
Par
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (84)
9621
S'abonner

La majorité des Français (85%) jugent anxiogènes les hésitations du gouvernement au sujet de la gestion de la crise sanitaire, d’après un sondage YouGov pour le HuffPost. Dans le même temps, la proportion de ceux qui veulent se faire vacciner est en hausse.

Plus de huit Français sur 10 (85%) affirment que les hésitations du gouvernement au sujet de la gestion de la crise sanitaire ajoutent à l’anxiété ambiante, révèle le dernier sondage YouGov pour le HuffPost publié le 3 février.

71% des sondés affirment même que l’exécutif gère mal cette campagne.

Quant à la décision de ne pas confiner le pays, presque la moitié (45%) estiment que le chef de l’État aurait dû reconfiner, mais 32% pensent l’inverse.

Seulement 30% des sondés disent quant à eux faire confiance à Emmanuel Macron pour résoudre la crise sanitaire.

Moins de scepticisme sur les vaccins

En revanche, le scepticisme sur la vaccination a reculé en février: 48% affirment être prêts à se faire vacciner dès que les doses seront disponibles, alors que le mois précédent cette proportion était de 4% de moins (44%).

La fermeture des frontières annoncée par Jean Castex fin janvier est approuvée par une très grande majorité (86%).

Le sondage YouGov a été mené entre le 1er et le 2 février.

Pas de confinement

«Nous pouvons encore nous donner une chance de l’éviter [le confinement, nldr]», a déclaré Jean Castex lors de son allocution du 29 janvier. Pour le moment, le gouvernement s’abstient d’imposer un troisième confinement. Cette position inquiète la communauté médicale qui craint un potentiel rebond épidémique causé par les variants du Covid-19. En revanche, les contrôles aux frontières ont été renforcés, et les frontières avec les pays extérieurs à l’UE sont fermées.

Dossier:
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (84)

Lire aussi:

Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
«Sur les plans diplomatique et militaire, l’UE ne peut absolument pas être prise au sérieux»
Castex annonce la mise en «surveillance renforcée» de 20 départements, l'ensemble des Franciliens concernés
Nicolas Maduro lance un ultimatum à l’Union européenne
Tags:
confinement, fermeture des frontières, vaccin, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook