Santé
URL courte
Par
681
S'abonner

Malgré 4,54 millions de doses distribuées par jour, il faudra encore plusieurs années pour vacciner l’ensemble de l’humanité si les cadences n’augmentent pas, selon les calculs de Bloomberg. Certains pays vaccinent cependant plus que d’autres.

Les campagnes massives de vaccination contre le Covid-19 dureront encore longtemps avant de couvrir l’ensemble de la population mondiale, selon les données recueillies et analysées par Bloomberg. Sept ans seront encore nécessaires pour vacciner 75% de l’humanité aux cadences actuelles, via un vaccin à deux injections.

Pour l’heure, plus de 119 millions de doses ont déjà été distribuées dans 67 pays, relate l’agence. Les derniers chiffres indiquent un niveau de 4,54 millions de doses administrées quotidiennement.

«À l'échelle mondiale, c'est un niveau de vaccination décourageant […]. À ce rythme, il faudrait des années pour atteindre un niveau significatif d'immunité mondiale […]. Fournir des milliards de vaccins pour arrêter la propagation du Covid-19 dans le monde sera l'un des plus grands défis logistiques jamais entrepris», explique Bloomberg s’appuyant sur des statistiques.

Israël champion, la France plus loin

Certains pays ont pu prendre «une longueur d’avance» dans leur campagne de vaccination, en développant très tôt leur propre vaccin, souligne Bloomberg qui cite le cas de la Russie et de la Chine.

Mais le champion en matière de vaccination reste Israël, qui administre aujourd’hui 58,5 doses pour 100 personnes. Les Émirats arabes unis et le Royaume-Uni sont également bien placés, avec respectivement 35,8 et 16,4 doses pour 100 personnes, au 4 février. La France est bien plus loin, avec 2,8 doses pour 100 personnes, soit un total d’environ 1,8 million de doses déjà administrées.

La situation aux États-Unis est également complexe, Bloomberg estimant qu’il faudra encore 11 mois pour vacciner 75% de la population américaine, via deux injections.

Le nombre d’Américains ayant reçu au moins une dose dépasse cependant aujourd’hui le nombre total de cas enregistrés depuis le début de la pandémie. Une étape symbolique, qui «vaut la peine d’être saluée», explique au média Paula Cannon, microbiologiste à l'université de Californie du Sud.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Tags:
États-Unis, Covid-19, vaccination, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook