Santé
URL courte
Par
91229
S'abonner

La détection du nouveau variant baptisé Delta Plus, potentiellement plus dangereux que la version initiale, inquiète les autorités indiennes. Au moins 40 cas ont été déjà révélés. Le gouvernement prescrit de mettre en place des mesures afin d’empêcher sa propagation.

Un communiqué publié le 22 juin par le gouvernement indien informe que les autorités sanitaires ont détecté une évolution du variant Delta, appelé Delta Plus.

Ce variant codé Delta + K417N a été repéré par l’agence sanitaire anglaise et évoqué dans son rapport du 11 juin. La nouvelle mutation a alors été nommée AY.1. La présence de la mutation K417N a également été trouvée dans le variant Béta, connu comme sud-africain. À son apparition, ce variant a démontré qu’il était capable de contourner le système immunitaire des personnes vaccinées ou déjà infectées une première fois.

Qualifié de «double mutant», le variant dit indien (B.1.617) a été pour la première fois détecté en octobre dans l’État du Maharashtra (ouest de l’Inde). L’OMS l’a classé comme «préoccupant». Delta devrait représenter 90% des nouveaux cas de Covid-19 d’ici fin août, selon les estimations du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

Le gouvernement indien a indiqué que dans les régions comptant plus de cas de contamination par le variant Delta, les autorités locales mettaient en place des mesures préventives et plus restrictives afin d’empêcher sa propagation.

Les particularités de Delta Plus

Quelles sont les caractéristiques de cette nouvelle mutation? Selon les autorités sanitaires, Delta Plus se transmet plus facilement, est moins sensible aux vaccins à base d’anticorps monoclonaux et s’accroche mieux aux cellules du poumon. Autant de particularités qui font de Delta Plus un variant potentiellement plus dangereux que son parent Delta.

Où sévit le Delta Plus?

Alors que le nouveau variant Delta Plus a été déjà détecté dans une dizaine de pays, le ministre indien de la Santé a indiqué qu’au moins 40 cas d’infection avaient déjà été signalés en Inde au 23 juin.

L’agence sanitaire anglaise a pour sa part fait savoir que des cas du nouveau variant avaient été relevés au Royaume-Uni, au Canada, en Inde, au Népal, en Pologne, au Japon, au Portugal, en Turquie, aux États-Unis, en Russie et en Suisse.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
mutation, coronavirus SARS-CoV-2, souche de coronavirus, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook